En ce moment En ce moment

Des "Digital Influencers" sensibles aux médias classiques

Publié par le - mis à jour à
Des 'Digital Influencers' sensibles aux médias classiques

La régie Mediapost Publicité s'est intéressée au rôle du home media dans les parcours d'achats des "Digital Influencers". Premier constat : ces derniers combinent le meilleur du papier et du numérique dans leur process d'achat.

  • Imprimer

Même les populations les plus digitales sont sensibles aux médias classiques. C'est ce que constate une étude* de TNS Sofres pour la régie Mediapost Publicité qui s’est intéressée au rôle du home media dans les parcours d’achats des "Digital Influencers".

Ces "Digital Influencers", loin d’opposer les médias, consulteraient donc les catalogues et les brochures pour choisir un produit. Mieux encore, selon l'étude, leur niveau de pénétration est même plus élevé que les contacts digitaux pour les produits de grande consommation (60 %). Ces "Digital Influencers" poursuivent ensuite leurs recherches sur Internet via les sites de marques et les comparateurs de prix.

Pour les services (banques, assurances, voyages…), secteur déjà très digitalisé, l’étude montre des actions tout autant portées par les points de contacts digitaux que courrier. Dans la phase de recherche d’information, les catalogues et brochures obtiennent une pénétration de 33 % sur la cible, meilleur score derrière les comparateurs de prix (38 %) et à égalité avec les sites d’avis de consommateurs.

Toutefois, si le catalogue déclenche prioritairement des recherches complémentaires on line (19 % contre 16 % en point de vente), la lecture d’un courrier adressé (et donc le plus souvent personnalisé) procure des effets inverses (14 % continuent à se renseigner sur des points
de vente contre 10 % en ligne).

« Les parcours d’achats se sont sophistiqués, reste à en tenir compte dans les stratégies médias. Il faut éviter d’opposer les médias et rechercher les synergies et rebonds possibles, sources d’une plus grande efficacité », explique Eric Trousset, directeur général adjoint de Mediapost Publicité.

*Menée auprès des "Digital Influencers" (9 % de la population digitale), l’étude a été effectuée du 30 mars au 10 avril 2012. Au total 800 personnes ont été interrogées sur leur mode d’informations média sur différentes phases de leurs parcours d’achats et ce, sur plusieurs secteurs.

Damien Grosset

Damien Grosset

Journaliste

Responsable de la rubrique Médias. Seul homme de la rédaction, je m'occupe bien évidemment de sujets concernant des secteurs tels que l'automobile [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?
Média
PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?

PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?

Par Stéphane Guillard

Syntec Conseil en Relations Publics et ses partenaires convient les professionnels de la communication le 10 avril 2018 à la 4e [...]