Recherche
Se connecter

DHL Global Mail et Experian lancent ePost.fr

Publié par le

La filiale de l'opérateur allemand se lie au groupe britannique pour développer un service de gestion dématérialisée de flux de courrier.

  • Imprimer
ePost, dont l'arrivée en ligne est prévue dans le courant du mois de septembre, sera le prochain concurrent de Maileva, Flydoc ou encore Clic'doc d'Asterion. Annoncé depuis le printemps dernier, il sera composé de trois offres : ePost Classic (prise en charge des flux de courriers sortants), ePost Integral (envoi de courriers électroniques sécurisés) et, service inédit, Depomail, qui permet l'envoi de courrier, postal ou dématérialisé, certifié par huissier de justice. Pour développer ce nouveau service, DHL Global Mail s'est associé au groupe Experian qui hébergera le site Internet, fournira le calcul d'horodatage et l'archivage probant et mettra en œuvre Depomail. « L'équipe d'Experian sera également en mesure de commercialiser l'offre et de développer des services en marque blanche pour les grands comptes », indique Thomas Fabri, responsable marketing chez DHL Global Mail. Quant à la filiale de Deutsche Post, elle aura la charge de l'intégration de sa solution chez ses clients et de la logistique de production des courriers. Elle participera à la commercialisation du produit et développera, en collaboration avec son partenaire, de nouveaux services à paraître au début de l'année prochaine.

La rédaction vous recommande

Le Cahier des Charges du Service Client
Le Cahier des Charges du Service Client

Le Cahier des Charges du Service Client

Par Easiware

Chez easiware on fait tout pour vous rendre la vie plus facile Et comme on sait qu un cahier des charges est souvent long complique et il faut [...]

Sur le même sujet

Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube
Média
Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube

Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube

Par Laurence Moisdon

Procter & Gamble, numéro un mondial des annonceurs, renoue avec YouTube pour ses achats publicitaires. Le boycott durait depuis plus d'un an. [...]