Aux Rencontres de l'Udecam, le mot d'ordre est la simplicité

Publié par le - mis à jour à
Aux Rencontres de l'Udecam, le mot d'ordre est la simplicité

L'Union des entreprises de conseils et achat média (Udecam) organise ce 15 mars la 11e édition de ses Rencontres. Le thème mis à l'honneur cette année est la simplicité. Le programme était foisonnant, la rédaction de eMarketing a sélectionné pour vous les informations à retenir.

  • Imprimer

La simplification est la sophistication ultime

"La simplicité est la sophistication ultime", déclare Raphaël de Andréis, président de l'Udecam en citant Leonardo da Vinci pour inaugurer cette 11e édition des Rencontres qui s'est tenue ce 15 mars salle Pleyel à Paris. "Pour 1 euro investi dans la publicité, c'est 7 euros de PIB". D'où l'importance de cette dernière. Mais les agences média sont en pleine mutation car elles évoluent désormais dans un environnement très complexe. Il est donc important de garder en tête la simplicité. " Le business as usual, ce n'est plus possible", déclare le président de l'Udecam. L'intérêt de ces rencontres est d'éclairer et de mettre en perspective les difficultés que rencontrent les agences média avec le nouvel échiquier économique et d'apporter des solutions.

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics est venu inaugurer l'événement. Il illustre la simplicité avec des exemples précis de réformes engagées par son ministère: droit à l'erreur, permis de faire et inversion de la charge de la preuve. "Il faut complexifier avant de simplifier", insiste-t-il.


"La simplicité ce n'est pas la duplicité. En apparence les personnages de la Maif sont simples. Mais la simplicité peut être subversive", indique Pascal Demurger, directeur général de la Maif.


Un autre exemple de simplicité: l'enceinte Phantom de Devialet. En recherchant la perfection sonore, Devialet a mis au point une enceinte connectée qui répond à une extrême complexité technologique (20 brevets) tout en affichant une grande simplicité apparente. "Il faut effacer la technologie, cacher la complexité pour suggérer la simplicité", déclare Quentin Sannié, son fondateur. "Le produit parle de lui-même et économise beaucoup de marketing".


Faire simple est plus difficile que faire compliqué

"Faire simple est plus difficile que faire compliqué", Steve Jobs résume ainsi toute la difficulté des écosystèmes média. Avec l'arrivée des nouvelles technologies, la croissance exponentielle des datas et la digitalisation, la tentation est forte d'ajouter de la complexité. Et pourtant, la solution est la simplicité ! La marque Michel et Augustin est un très bon exemple de simplicité. Leur promesse ? "Partager et raconter la passion du bon goût avec des recettes qu'on peut très facilement reproduire à la maison", affirme Augustin Paluel-Marmont. "La croissance génère de la complexité et la complexité tue la croissance", poursuit-il. C'est aussi le leitmotiv de Julien Villeret, directeur de la communication groupe de EDF. Pour lui, il faut simplifier la relation client et unifier la communication. "Pourquoi faire simple lorsqu'on peut faire compliqué?"


A noter que 64% des consommateurs sont prêts à payer pour avoir des expériences plus simples, selon Philip Davies, président EMEA de Siegel+Gales. "Simplicity is smart", conclut-il.

A chaque problème une solution

Pour Thomas Bremond, managing director international chez Freewheel, "les agences ne doivent pas être les account manager des Gafa mais utiliser les mêmes armes qu'eux : la data, et mettre la stratégie data au coeur". Yannick Bolloré, président du groupe Havas, a insisté quant à lui sur l'importance de simplifier le schéma organisationnel de l'agence. "Le Havas village est un schéma qui a largement été repris et tant mieux", indique-t-il. Deuxième conseil : allier talent et technologie et ne plus les opposer. Enfin, l'essentiel réside selon lui dans la "magie créative" parce que "rien n'est plus fort qu'une idée".

La rédaction vous recommande

Le temps réel, nouvel impératif du marketing
Le temps réel, nouvel impératif du marketing

Le temps réel, nouvel impératif du marketing

Par Cabestan

Le developpement de la data de ses sources son traitement pose un nouvel imperatif dans un monde de plus en plus volatile celui de recreer [...]

Sur le même sujet

Grazia lance une nouvelle offre podcast
Média
Grazia lance une nouvelle offre podcast

Grazia lance une nouvelle offre podcast

Par Laurence Moisdon

Grazia crée sa chaîne de podcast audio consacrée à la mode, l'occasion pour les marques de communiquer de façon très ciblée.

Webedia crée quatre agences verticalisées
Média
Webedia crée quatre agences verticalisées

Webedia crée quatre agences verticalisées

Par La rédaction

Le groupe dédié au loisir et au divertissement online Webedia annonce la création de quatre agences multi-métiers sectorielles au service de [...]

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France
Média
iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

Par La rédaction

Après avoir ouvert un bureau à Londres et à Berlin, la plateforme d'achat media éthique iotec poursuit son développement en France.