Recherche

Le flagship de Fiat Chrysler Automobiles change de son

Publié par le - mis à jour à
Le flagship de Fiat Chrysler Automobiles change de son

MotorVillage, la vitrine parisienne du Groupe Fiat Chrysler Automobiles, change son ambiance sonore pour mieux retranscrire les valeurs de ses marques.

  • Imprimer

En plus de l'identité visuelle, les marques développent de plus en plus leur identité sonore, un domaine où les idées reçues ont la vie dure et les best practices souvent mal comprises. Le Groupe Fiat Chrysler Automobiles l'a bien compris, et change aujourd'hui l'expérience musicale proposée au MotorVillage, son flagship situé au Rond-Point des Champs-Elysées, qui présente des modèles des différentes marques du groupe (Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Abarth, Jeep et Maserati).

Mais pourquoi proposer de la musique dans un flagship ? Pour Armelle de Clermont-Tonnerre, Directrice de la communication de Fiat France et Directrice du MotorVillage, "le son permet de plonger dans l'univers de la marque. Dans les magasins, on a tendance à proposer au client de la musique actuelle, plutôt générique, sans identification à la marque. Pourtant, l'ambiance sonore est fondamentale et complémentaire du visuel pour proposer une totale immersion".

Des virgules sonores pour chaque marque

Le groupe a confié le design sonore du MotorVillage, qui n'avait pas évolué depuis le l'ouverture du lieu en 2010, à l'agence Sixième Son. Celle-ci a eu toute liberté pour composer la nouvelle playlist. Seule recommandation du groupe : retranscrire en musique les valeurs de ses marques, "dont l'"italianité", au coeur même de l'image du groupe, avec le côté pétillant de la joie de vivre à l'italienne, ainsi que l'élégance, la chaleur humaine, sans oublier la modernité. Mais il n'y a pas que de la musique italienne au programme, précise Armelle de Clermont-Tonnerre. Cela offre au final un voyage musical qui va de l'électro swing typiquement latin, sonorités internationales qui évoquent les grands espaces, à la variété italienne actuelle en passant par les clins d'oeil aux grandes références musicales et cinématographiques de la culture italienne.

Le MotorVillage proposera ainsi au public dès fin février deux nouvelles playlists : une pour les étages d'exposition, et une autre, différente, pour le restaurant gastronomique, "plus calme et feutrée, pour ne pas déranger les clients", explique la Directrice du lieu. Au total, l'agence Sixième Son concocte une trentaine d'heures de musique, ponctuées de virgules sonores créées sur-mesure pour chaque marque. La programmation diffusée sur le showroom sera simultanément reprise sur le nouveau site Web, dont le lancement est prévu pour mi-mars 2015.

Xavier Foucaud

Xavier Foucaud

Journaliste Community Manager

Journaliste Community Manager, je traite de l’actualité du social media et sélectionne pour vous chaque vendredi les 10 meilleures idées marketing de [...]...

Voir la fiche
Citroën se reconnecte avec ses clients par email

Citroën se reconnecte avec ses clients par email

Citroën se reconnecte avec ses clients par email Citroën se reconnecte avec ses clients par email

La marque automobile Citroen travaille etablir davantage de contacts avec ses clients Pour cela le constructeur privilegie email personnalise [...]

Ogilvy verse dans le behaviorisme

Ogilvy verse dans le behaviorisme

Ogilvy verse dans le behaviorisme

Le bureau parisien Ogilvy deploie une offre integree Ogilvy Change qui appuie sur les sciences comportementales pour fournir des solutions marketing [...]

Les évolutions de salaires dans le Webmarketing

Les évolutions de salaires dans le Webmarketing

Les évolutions de salaires dans le Webmarketing

Changer de poste et entreprise est le meilleur moyen de voir son salaire augmenter Les opportunites emploi en Webmarketing sont nombreuses et [...]

Quels impératifs pour le techno-marketeur?

Quels impératifs pour le techno-marketeur?

Quels impératifs pour le techno-marketeur?

La technologie envahit le marketing mais ces deux univers ne sont pas toujours prets cohabiter harmonieusement Le Future Marketing Club montre [...]