Recherche

[Trophées marketing 2016] Laurence Defaux (Pandora)

Publié par le | Mis à jour le
[Trophées marketing 2016] Laurence Defaux (Pandora)

Chaque jour, cette semaine, vous allez découvrir l'un des dix professionnels en lice pour l'élection de la Personnalité Marketing de l'année. Aujourd'hui, suivez le parcours de Laurence Defaux, directrice marketing et communication chez Pandora. Vous pouvez voter jusqu'au 18 mai.

  • Imprimer

Laurence Defaux mise sur le marketing émotionnel

Un bijou Pandora vendu dans le monde toutes les 3 secondes ! Quel succès étincelant pour ce concept, basé sur la personnalisation du produit via des pendentifs en or et argent dits " charms ". C'est véritablement une pépite dont s'occupe Laurence Defaux. Sa mission : mettre en oeuvre un plan marketing pour soutenir les développements de la notoriété et des ventes de Pandora en France. Arrivée dans hexagone en 2011, avec l'ouverture d'une filiale dédiée, l'enseigne de joaillerie accessible d'origine danoise s'est vite étendue. " Aujourd'hui, nous comptons 57 concept-stores dont 34 en franchises, 19 shop in shop dans les grands magasins et 254 multimarques, détaille-t-elle. Cette expansion va de pair avec des rendements plus que performants. Par exemple dans le magasin installé en gare Saint-Lazare, le chiffre de rentabilité au m2, s'élève à 67600 euros. " Nous avons, en peu de temps, installé notre notoriété : plus d'une Française sur deux connaît la marque aujourd'hui", précise-t-elle. Un tour de force qui s'explique par un investissement média on et off line soutenu et par le travail constant sur le Visual merchandising dans les points de vente, qui restent nos premiers vecteurs d'image et de recrutement".

Sans oublier le recours aux réseaux sociaux, pour démultiplier le bouche à oreille. " Nous utilisons d'ailleurs de plus en plus les médias sociaux pour porter notre communication et nos valeurs ", confie-t-elle. Qui ne se souvient pas de l'émouvante vidéo diffusée sur le Net, où des enfants reconnaissant leur mère alors qu'ils avaient les yeux bandés ? " L'idée était de montrer le caractère unique de chaque maman, ce qui correspond à notre positionnement. Plus qu'un bijou, nous promettons une expérience émotionnelle personnelle et à partager", explique-t-elle. Le message est passé : la vidéo a touché plus de 15 millions de personnes dans le monde.

"Maintenant que la marque est bien installée, nous cherchons à renforcer les autres catégories de produits ", poursuit-elle. Un challenge qui semble à portée de main pour cette professionnelle, qui peut se targuer aujourd'hui de travailler pour le troisième bijoutier mondial derrière Tiffany et Cartier. Le chiffre d'affaires du groupe a en effet atteint les 2,2 milliards en 2015, en hausse 40% !

Votez sur le site des trophées.

Mini-bio
En prenant ses fonctions chez Pandora, Laurence apporte ses 20 ans d'expérience dans les fonctions marketing et communication BtoC et BtoBtoC acquises en agence puis chez l'annonceur, Krys et Swatch.

[MarketingA20ans] Ils ont 20 ans et parlent de marketing

[MarketingA20ans] Ils ont 20 ans et parlent de marketing

[MarketingA20ans] Ils ont 20 ans et parlent de marketing

Comment les jeunes voient-ils l'avenir du marketing? La rédaction est allée à la rencontre d'étudiants. Futurs décideurs, ce sont eux qui feront [...]

Comment réussir avec un marketing responsable?

Comment réussir avec un marketing responsable?

Comment réussir avec un marketing responsable?

A l'occasion de l'événement Adetem Marketing Factory, organisé par l'association nationale du marketing, le 24 novembre, le défi d'un marketing [...]

Le Marketing Leadership ne suffit plus

Le Marketing Leadership ne suffit plus

Le Marketing Leadership ne suffit plus

Pour passer de leader marketing à devenir comme un chef d'entreprise, les dirigeants Marketing doivent adapter leurs stratégies aux exigences [...]

Marketing BtoB : plus d'opportunités que jamais !

Marketing BtoB : plus d'opportunités que jamais !

Marketing BtoB : plus d'opportunités que jamais !

Le marketing BtoB a souvent été le parent pauvre du marketing, souffrant d'une image austère, laissant moins de place à la créativité. Pourtant, [...]

3 questions à Henri Kaufman & Laurence Faguer

3 questions à Henri Kaufman & Laurence Faguer

3 questions à Henri Kaufman   & Laurence Faguer

Henri Kaufman, président de EHS BrannCommunider, et Laurence Faguer, qui dirige Customer Insight Consulting, ont pris la plume pour écrire Le [...]