Recherche

Volvo accentue son investissement dans la data

Publié par le - mis à jour à
Volvo accentue son investissement dans la data
© © Volvo Car Group

Le constructeur automobile va exploiter les données émises par ses véhicules pour faciliter la conduite, améliorer ses services et préparer la voiture de demain.

  • Imprimer

Volvo a annoncé le 21 octobre 2015 au cours de la conférence Breaking Big (1) le lancement d'un programme d'exploitation des données émises par les différents capteurs présents sur les automobiles. Pour cela, le constructeur automobile va utiliser une plateforme fournie par Teradata pour recueillir les données de télécommunication (géolocalisation, appels d'urgence) et de performance des véhicules connectés.

L'intérêt de Volvo pour les données n'est pas récent, puisque la marque automobile, détenue par le groupe chinois Geely, utilise les solutions de Teradata depuis 2007 pour exploiter les données techniques (panne, consommation...) et en diffuser l'analyse auprès de tous ses départements, de la R & D au service après-vente.

Pour Volvo, l'objectif est de mieux comprendre le comportement du conducteur et son utilisation du véhicule, afin d'améliorer ses services, notamment après-vente.

En ligne de mire : le véhicule autonome

Outre les services, Volvo cherche également à créer des véhicules de plus en plus simples à utiliser. En effet, les constructeurs automobiles doivent faire face à Google qui, avec sa voiture sans conducteur, pousse les les acteurs historiques du marché à s'adapter. Le géant de la Silicon Valley a même développé "Android Auto", un système d'exploitation destiné aux voitures connectés.

Système IntelliSafe de Volvo

Système IntelliSafe de Volvo

Or, comme le dit Carlos Ghosn, cité dans l'ouvrage "Stop Google" de Franck Cazenave (le directeur marketing et business développement de Bosch-équipementier automobile), les constructeurs ne veulent pas "devenir de simples fournisseurs de carrosserie pour Google ". D'où la nécessité pour ces derniers de faire évoluer leurs offres par rapport aux attentes des consommateurs, et cela passe par l'exploitation des données.

Volvo l'a bien compris et veut donc rendre la conduite de ses voitures plus facile et intuitive. La marque suédoise souhaite même confier 100 véhicules autonomes à des conducteurs suédois en 2017 pour tester son pilotage automatique " IntelliSafe ". C'est le projet "Drive me", présenté dans la vidéo ci-dessous.


Franck Cazenave s'exprimait en ces termes au cours du dernier Marketing Day : " la voiture était une grande muette, elle va devenir une grande bavarde ". Une aubaine pour les constructeurs qui, grâce à ces voitures "parlantes", vont pouvoir améliorer leur connaissance client, adapter leur offre, produits et services, au plus proche des désirs des consommateurs, et inventer de nouvelles solutions de mobilité.

(1) Conférence professionnelle organisée par Teradata du 18 au 22 octobre 2015 à Anaheim, en Californie.

Formé à la communication numérique pour les entreprises, je me passionne pour l’actualité des médias et des marques. Digital-native, je m’intéresse également [...]...

Voir la fiche