MENU
Recherche
}

Comment Renault a utilisé Twitter pour lancer son dernier crossover

Publié par le | Mis à jour le
Comment Renault a utilisé Twitter pour lancer son dernier crossover

Afin de générer de la notoriété autour d'un nouveau véhicule, le constructeur automobile a utilisé Twitter pour engager la conversation avec sa cible et susciter de l'intérêt, notamment grâce à la vidéo.

Renault a lancé en 2015 un nouveau véhicule crossover baptisé " Kadjar ", afin de renforcer sa position sur ce segment très concurrentiel, mais en pleine expansion. En termes de communication, l'objectif était double : installer le nom du nouveau véhicule en développant sa notoriété, et susciter de l'engagement auprès des consommateurs.

Pour cela, le constructeur automobile a utilisé les médias sociaux et notamment Twitter, car les utilisateurs-types de ce réseau social correspondent particulièrement à la cible affinitaire visée par Renault pour son crossover : des CSP+ majoritairement masculins, entre 30 et 35 ans, intéressés dans le sport, la technologie et l'outdoor. "Twitter n'a pas été utilisé pour un "one shot", mais pleinement intégré dans la stratégie média, et nous a permis de toucher une cible de conquête plus jeune que la cible de communication Kadjar ", explique Valérie Candeiller, directrice de la publicité pour Renault France.

Une campagne au long cours

Pour engager la conversation avec sa cible