Recherche

Poult fait recette grâce à l'innovation

Publié par le - mis à jour à
Poult fait recette grâce à l'innovation

Leader sur le marché français des biscuits pour marques distributeurs, Poult est un exemple du management innovant, où tout est fait pour améliorer l'innovation au sein de ses équipes. Sa dernière trouvaille : le biscuit connecté.

  • Imprimer

5000: c'est le nombre de biscuits connectés Poult qui ont été distribués à la Cop 21. "Quasiment tous ont été activés", se félicite Alexandre Dandan, manager de l'innovation au sein de la PME. Plus exactement, les utilisateurs ont flashé le logo apposé sur les emballages via l'appli Ubleam et les gâteaux sont apparus en réalité augmentée avec des infos et des programmes dédiés à la santé. Une idée qui a germé cet été au sein des équipes du deuxième biscuitier Français et qui a été réalisée, en partenariat avec la Clinique Pasteur... en novembre. D'autres idées ont surgi depuis, comme la création de sablés grâce à une imprimante 3D... Cela va vite chez Poult.

?Cette rapidité d'exécution s'explique par le concept d'entreprise libérée adopté par son président Carlos Verkaeren à son arrivée en 2001. "Depuis, le collaboratif prime", souligne Alexandre Dandan. Ce qui a bouleversé l'organisation en interne. Désormais chez Poult, point d'organisation pyramidale, point de budget, point de contrôle. Place au management par la confiance et au collectif, pour faciliter la création d'innovations. ?L'idée est que demain Poult ne fera peut-être plus uniquement des biscuits. Pourquoi dès lors ne pas laisser libre cours à l'imagination de nos salariés et les accompagner pour qu'ils mènent à terme leur idée. D'où l'incubateur interne mis en place par la société. "Sur quatre projets suivis en trois ans, un a déjà vu le jour, celui d'une contrôleuse de gestion. Il s'agit d'un food truck bio baptisé la Légumerie", rapporte Alexandre Dandan. Dans la foulée, l'entreprise a aussi initié la Poult Academy, pour collaborer avec les écoles et un start-up programme. "En trois ans, nous avons détecté 1500 jeunes pousses, rencontré 150 et travaillé avec 10", commente-t-il.

La petite entreprise familiale fondée en 1883 à Montauban a bien grandi. Aujourd'hui, elle s'affiche comme le deuxième biscuitier de France et réalise 200 M€ de chiffre d'affaires, avec 800 collaborateurs. Cerise sur la gâteau: 2016 démarre sur les chapeaux de roues. Ses biscuits "made in France" réalisés pour le compte de la marque Michel et Augustin, débarquent dans plus de 7600 points de vente Starbucks aux États-Unis.

Poult en chiffres

- Date de création : 1883

- Date du rachat

- Racheté en juin 2014 par Qualium Investissement, filiale de la Caisse des dépôts et consignations

- Objectif de chiffre d'affaires : passer de 200 à 400 M€ en 5 ans.

- Production : 1 million de paquets de biscuits par jour