Recherche

[Sponsoring] La nouvelle manne du trading

Publié par le | Mis à jour le
[Sponsoring] La nouvelle manne du trading

Les sites de boursicotage sont de plus en plus nombreux à investir dans le sponsoring en France. Après 24option à l'Olympique Lyonnais, c'est au tour d'EZ Trader de parrainer l'AS Monaco. Et d'autres clubs se préparent à nouer des accords de même nature, tel l'OGC Nice avec InteractiveOptions.

  • Imprimer

Les plateformes de trading binaire (qui proposent de miser sur l'évolution à la hausse ou à la baisse des monnaies sur le marché des changes, le Forex) sont-elles le nouvel eldorado sponsoring du sport professionnel ? À la manière des sites de paris et jeux en ligne qui ont massivement investi dans le sport au moment de la libéralisation du marché en 2010, ces acteurs spécialisés dans le boursicotage commencent, eux aussi, à nouer des partenariats en France pour asseoir leur notoriété. Le premier à avoir franchi le pas est 24option, un site qui a annoncé cet été son partenariat officiel de deux saisons avec l'Olympique Lyonnais, conclu par l'intermédiaire de Lagardère Sports (ex-Sportfive). Le logo de la marque apparaît sur la manche gauche des Gones. 24option n'est pas novice dans le sport puisqu'il soutient depuis août 2014 la Juventus de Turin et a recours aux services de l'ancien tennisman Boris Becker comme ambassadeur.

Deuxième club de Ligue 1 concerné par ces partenariats d'un nouveau genre, l'AS Monaco a annoncé le 22 septembre un accord avec EZTrader pour trois saisons, cette fois conclu par l'entremise d'Infront Sports & Média. Dans le communiqué, le p.dg d'EZTrader, Shimon Citron, a déclaré : " Grâce à cette alliance, les clients d'EZTrader et les fans de l'AS Monaco pourront bénéficier de promotions spéciales. " Là encore, le site ne part pas d'une feuille blanche en matière de sponsoring. S'il s'agit de son premier engagement dans le sport professionnel en France, EZTrader est déjà partenaire de plusieurs clubs de football européens (Wolfsburg, Everton, l'AIK Solna en Suède) et de la Ligue allemande de handball.

" Pas une tendance de fond "

Tout porte à croire que des partenariats de même nature vont progressivement voir le jour dans l'Hexagone. Au moment de publier cet article, InteractiveOptions était sur le point d'annoncer son engagement aux côtés de l'OGC Nice (lire encadré ci-dessous) ; de la même façon, l'AS Saint-Étienne est actuellement en négociations avec un nouvel acteur du marché. La France est pourtant loin d'être en avance. À l'étranger, et plus particulièrement en Premier League, le sponsoring d'entreprises spécialisées dans le trading est déjà un phénomène répandu. Banc de Binary avec Liverpool, Swissquote à Manchester United, FXPrimus à Manchester City, Markets.com à Arsenal, eToro avec West Ham United... la majorité des grosses équipes anglaises disposent de leur sponsor attitré.

Cette effloraison s'explique par l'émergence soudaine du marché du trading binaire. " Il y a énormément d'acteurs, la concurrence est très forte et il est important pour chacun d'entre eux de s'emparer du maximum de parts de marché, décrypte Xavier Oddone, directeur commercial chez Lagardère Sports. Aujourd'hui, ces marques investissent massivement dans le sport, comme l'ont fait les opérateurs de jeux en ligne dans le passé, mais je ne pense pas que cela soit une tendance de fond. Le marché va se rationaliser, le nombre d'acteurs va diminuer, et les contrats seront ensuite moins spectaculaires. "

La France fait partie des cinq marchés prioritaires - avec le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne - visés par les plateformes de trading en ligne. Mais l'Hexagone se distingue par sa législation rigoureuse et par le contrôle qu'exerce l'Autorité des marchés financiers (AMF), qui a dressé une liste noire des brokers pour lesquels aucun prestataire de services d'investissements n'a pu être clairement identifié. Cette liste comprend plus d'une centaine de sites et fait l'objet d'une actualisation régulière (la dernière en date remonte au 25 septembre 2015). D'où l'importance du sponsoring : en parrainant des clubs professionnels, les plateformes de trading s'offrent une légitimité supplémentaire auprès d'une base étendue de fans. Il faut bien cela pour s'imposer sur un marché où le grouillement actuel des candidats au succès devrait bientôt céder la place à un secteur davantage rationalisé.

InteractiveOptions sponsor de l'OGC Nice

L'OGC Nice devient le 3e club de football français à bénéficier du sponsoring d'une marque de trading, en l'occurrence InteractiveOptions. Basé à Chypre, qui est avec Israël le lieu de prédilection de la plupart des entreprises de ce secteur, InteractiveOptions s'est engagé pour une saison avec le Gym en tant que partenaire officiel. La marque fait à ce titre son apparition sur la manche gauche extérieure du maillot des Aiglons. Le contrat a été conclu par l'entremise de Lagardère Sports (ex-Sportfive), régie marketing exclusive du club, pour un montant d'environ 150 000 €.

Sport Stratégies est une société d'information professionnelle, spécialisée dans le domaine du marketing sportif. Elle présente chaque semaine une information complète sur l'actualité du marketing et du sponsoring sportif, que ce soit par l'intermédiaire de son magazine SPORT Stratégies hebdo ou de son site Internet www.sportstrategies.com.

Charles Knappek, Sport Stratégies

Marketing Sportif

Marketing Sportif

Marketing Sportif

Le marketing sportif repose sur la contribution d’une société à un événement lié au sport (match, entraînement d’un athlète, etc.), qu’elle [...]

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Les 10 meilleures campagnes de Noël 2016

Les 10 meilleures campagnes de Noël 2016

Les 10 meilleures campagnes de Noël 2016

Le compte à rebours avant Noël s'est enclenché... et, avec lui, son lot de publicités de marques toujours plus léchées. Emarketing.fr vous offre [...]

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Plus d'un mois après l'annonce de sa démission de Publicis Media France, Sébastient Danet est nommé chairman d'IPG Mediabrands France.