Recherche

Bpifrance connecte les entreprises aux clubs sportifs

Publié par le | Mis à jour le
Marc-Olivier Albertini, président de l'US Ivry Handball (à droite), compte son raprochement avec Bpifrance pour trouver de nouveaux partenaires.
Marc-Olivier Albertini, président de l'US Ivry Handball (à droite), compte son raprochement avec Bpifrance pour trouver de nouveaux partenaires.

Très active en matière de partenariats, la banque publique d'investissement s'apprête à développer un nouveau réseau social.

  • Imprimer

Bpifrance a signé de nouveaux partenariats avec le Fenix Toulouse Handball, Basket Landes et le Stade Rochelais qui viennent s'ajouter à la liste d'une quarantaine de clubs masculins et féminins déjà soutenus sur l'ensemble du territoire. Pour développer encore plus les relations entre ses clients et les clubs, la banque publique d'investissement s'apprête à mettre en place le réseau social Active Meetings.

Des partenariats pour étendre son réseau

USA Perpignan, HBC Nantes, GFCA Volley-Ball, US Ivry Handball, Fenix Toulouse Handball... Bpifrance enchaîne les partenariats sportifs ces dernières semaines. La tendance dure même depuis septembre 2014, date à laquelle la banque publique d'investissement (BPI) dirigée par Nicolas Dufourcq a commencé à devenir partenaire de plusieurs clubs de sports collectifs. Football, rugby, basket, hand, volley et hockey, clubs masculins et féminins, professionnels et amateurs, Bpifrance est présente partout.

Le principe de ces partenariats est simple. Il ne s'agit pas seulement d'apporter de l'argent en contrepartie d'un espace sur le maillot des joueurs, de visibilité sur les panneaux LED et de quatre places pour les clients de la banque publique. Pour Patrice Bégay, directeur exécutif Bpifrance, il s'agit plus globalement d'être le " partenaire des partenaires " en mettant en relation ses clients et les clubs qui ont chacun " besoin d'étendre leur réseau ".

" Notre soutien financier est le même pour tous mais nous souhaitons surtout que les clubs des partenaires puissent se développer ", précise-t-il. À travers différents événements, les clients Bpifrance et les dirigeants de clubs ont l'occasion d'échanger et, pourquoi pas, de développer des partenariats. " Pour ETI 2020 (ETI : Entreprise de taille intermédiaire, ndlr), nous faisons par exemple venir 600 ETI françaises (Oscaro, Blablacar, etc). Les PDG de ces boîtes sont là et nous proposons aux clubs sportifs de venir les rencontrer pour faire du business ", explique Patrice Bégay.

Bpifrance Excellence est également un puissant outil pour connecter les entreprises et les clubs à la faveur d'un réseau digital, de soirées networking et de formations. " Le réseau Bpifrance Excellence représente nos 2 200 meilleurs clients. Pour des clubs comme Bourg-en-Bresse, Rouen ou Nantes, c'est une formidable opportunité, assure le directeur exécutif. Quand nous avons une opération Bpifrance Excellence, un club a généralement un temps de parole pour venir parler auprès des entrepreneurs, expliquer le rapprochement entre le monde du sport et de l'entreprise puis proposer ses produits. " Lors du partenariat signé fin avril avec l'USAP, son président François Rivière se félicitait par exemple de l'opportunité de faire connaître son club et ses valeurs aux entreprises soutenues par Bpifrance : " Au-delà des retombées liées à l'hospitalité que le club fournira dans le cadre des réceptions ou de places en tribunes, ce partenariat permettra à l'USAP d'agrandir sa zone de chalandise. "

Fin juin, Bpifrance a décidé de parrainer le GFCA Volley-Ball. L'occasion pour le club corse d'attirer davantage de partenaires, de développer son réseau et s'ouvrir à la métropole de façon à passer un nouveau cap à l'échelle du volley français. " À l'image du GFCA Volley-Ball, la marque Bpifrance fait venir d'autres partenaires dans les clubs en les mettant en relation avec des entreprises régionales ou nationales issues de secteurs d'activité qu'ils n'ont pas, signale Patrice Bégay. Par exemple nous avons mis en relation le GFCA Volley-Ball avec Air Corsica, ce qui a déclenché un beau partenariat. Pareil avec le SPO Rouen Basket qui recherchait une banque. Nous l'avons mis en relation avec la BRED (Banque Populaire) et il a signé un contrat. Idem pour la JSF Nanterre avec Speedy. Grâce à cela, certains clubs ont vu leur club des partenaires passer de 50 à 150 entreprises partenaires. "

Ses derniers partenariats en date, Bpifrance les a signés avec l'US Ivry Handball (lire Sport Stratégies n°433 du 6 juillet) et le Fenix Toulouse Handball. Pour Marc-Olivier Albertini, président du club val-de-marnais de retour en D1, l'objectif est de ramener le budget (2,7 M€) au niveau du budget moyen de la division (3,6 M€). " Nous sommes très heureux et très fiers parce que lorsque l'on voit la liste des clubs partenaires de Bpifrance dans les différentes disciplines, la compagnie est plutôt bonne. Nos objectifs sont ambitieux : conserver les meilleurs jeunes, recruter et renforcer la formation. Au-delà de l'aspect purement financier, cet accord avec Bpifrance va nous ouvrir des portes, nous permettre d'entrer en relation avec d'autres entreprises et les persuader de nous soutenir, a-t-il souligné lors de l'officialisation. C'est un nouveau moyen de se développer économiquement, mais aussi de faire évoluer notre modèle, notamment sur la manière de penser notre approche. "

Réseau social Active Meetings

Afin de rapprocher encore les clients Bpifrance et les clubs, le groupe FG Design travaille à la mise en place d'Active Meetings, un réseau social qui devrait faciliter les recherches de partenariats de proximité, proposer des packages et solutions sur mesure. Deux plateformes seront ainsi proposées en septembre sur le site Internet : une pour les offres de partenariats et une autre pour les offres d'événements. " Le fondement d'Active Meetings est tout simplement de créer des passerelles entre tous les clients Bpifrance, de manière à apporter deux axes de développement économique aux clubs : l'événementiel et les partenariats. Le but est de mettre à disposition des clubs le réseau Bpifrance Excellence et tout le réseau Bpifrance (plus de 80 000 clients actifs). L'idée est de partager un seul canal de communication commun qui permettra de concentrer toutes les informations vers les clubs et aura donc beaucoup plus de poids ", détaille Philippe Mathias, directeur général de FG Design.

" Nous voudrions aussi pousser les clubs à marketer leur offre. Nous avons l'outrecuidance d'apporter un peu de savoir, de formation et de connaissances pour qu'ils aient une certaine rigueur, des process, des méthodes. Nous voulons les aider à packager leur offre, à la normer de manière à ce qu'ils puissent avoir des réponses rapides ", ajoute-t-il.

Si Active Meetings bénéficiera aux clubs partenaires de Bpifrance, les clubs qui n'y sont pas pourront-ils aussi l'utiliser ? " Dans un premier temps, non. C'est une première, nous devons déjà accompagner une quarantaine de clubs avec différents niveaux d'approche sur ces métiers de l'événementiel et du partenariat. Nous voulons donc commencer doucement mais après, bien sûr que nous ouvrirons. Bpifrance sert à résonner donc il est tout à fait normal que tous les clubs puissent bénéficier de ce canal d'information ", annonce Philippe Mathias.

Discret sur le montant de l'investissement consenti par Bpifrance et FG Design pour développer Active Meetings, son directeur général précise que le service sera dans un premier temps gratuit avant de devenir payant. " Pour les clubs partenaires de Bpifrance, cela sera gratuit au moins la première année parce que c'est un service Bpi auprès des clubs sportifs. À terme, bien sûr que cela sera payant. Pour chaque entreprise qui arrivera dans un club par le biais du réseau Active Meetings, le club reversera à la plateforme un pourcentage que nous n'avons pas encore défini (8 à 10 %). Le but est de permettre aux clubs de pouvoir aller chercher de l'argent. Nous n'avons pas l'ambition de faire du business sur cette plateforme que nous partageons pour que tous les clubs, qu'ils soient gros ou petits, puissent avoir la chance de communiquer avec la même efficacité vers les cibles ", affirme-t-il.

Partenaire d'une quarantaine de clubs, Bpifrance vient enfin d'officialiser deux nouveaux partenariats avec Basket Landes et l'Atlantique Stade Rochelais. Des partenariats qui devraient naturellement en appeler d'autres. Pour Patrice Bégay : " Bpifrance est une banque sans a priori. Nos critères de choix sont les valeurs et le développement du club partenaire, mais nous couvrons toutes les régions, toutes les divisions et nous nous engageons dans les équipes aussi bien masculines que féminines. "

Les clubs partenaires de Bpifrance pour la saison 2015/2016
Football : AS Nancy-Lorraine, AS Saint-Étienne, Dijon Football Côte d'Or, SC Amiens, US Orléans
Rugby : ASM Clermont Auvergne, Atlantique Stade Rochelais, CA Brive Rugby, FC Grenoble Rugby, LOU Rugby, SC Tulliste, Stade Français Paris, Union Bordeaux-Bègles, USA Perpignan
Basket : Basket Landes, Basket Lattes Montpellier Agglomération, Caen Basket Calvados, Champagne Chalons Reims Basket, ESB Villeneuve d'Ascq, Hermine Nantes Atlantique, JL Bourg Basket, JSF Nanterre, Poitiers Basket 86, Le Mans Sarthe Basket, SIG Basket, SPO Rouen Basket
Handball : Brest Bretagne Handball, Cesson Rennes Métropole Handball, ES Bisontine Féminin, Fenix Toulouse Handball, Metz Handball, Saint-Raphaël Var Handball, US Ivry Handball
Volley : GFCA Volley-Ball, RC Cannes, Tours Volley Ball

Sport Stratégies est une société d'information professionnelle, spécialisée dans le domaine du marketing sportif. Elle présente chaque semaine une information complète sur l'actualité du marketing et du sponsoring sportif, que ce soit par l'intermédiaire de son magazine SPORT Stratégies hebdo ou de son site Internet www.sportstrategies.com.

Ludovic Petrognani, Sport Stratégies

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20) Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: obsession client (J-22)

Calendrier de l'Avent du marketer: obsession client (J-22)

Calendrier de l'Avent du marketer: obsession client (J-22)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.