Recherche
Se connecter

Mailjet story : les investisseurs qui nous ont permis de décoller

Publié par / Avec la Marketplace le | Mis à jour le

Au fil de son histoire, Mailjet a gagné la confiance d'investisseurs de renom. Grâce à cela, Mailjet a pu croître rapidement et devenir le leader européen de l'emailing. Aujourd'hui, Mailjet continue son envolée et séduit de plus en plus d'entreprises.

  • Imprimer

Mailjet et les Premiers financements : du love money au soutien d'eFounders

Comme vous le savez si vous avez lu notre article sur l’histoire de Mailjet, l'entreprise a vu le jour en 2009. D’abord grâce à Julien Tartarin et son intuition heureuse, celle qu’un service emailing garantissant une bonne délivrabilité serait d’une grande aide à un bon nombre d’entreprises, petites ou grandes.

Et puis grâce à Wilfried Durand, le co-fondateur de Mailjet, qui a su rapidement réunir différentes personnes pour les soutenir dans leur projet, notamment Thibaud Elzière, alors CEO de Fotolia, et Quentin Nickmans. Ces derniers les ont accompagné sur les aspects business de Mailjet, permettant aux deux co-fondateurs de poursuivre la création et l'amélioration du service.

En parallèle, Thibault Elzière et Quentin Nickmans fondent eFounders, un startup studio sélectionnant et accompagnant des porteurs de projet à développer leurs idées de startups, pour les transformer en success stories entrepreneuriales.  Naturellement, Mailjet devient une des premières entreprises à rejoindre le studio, et bénéficie d’une aide de 230k€ de leur part.

Le marché est énorme et en pleine explosion” analyse à l'époque Thibaud Elzière. “Il n’y a plus une start-up (sensée) qui démarre sans un service comme Mailjet pour la gestion de ses emails transactionnels. Le cloud est une tendance de fond, et les problématiques de délivrabilité (mise en spam) ne sont pas vouées à diminuer dans le futur…

 

Mailjet en 2012 : Première levée de fonds institutionnelle 

En seulement 18 mois d’activité, Mailjet dépasse les 10 000 utilisateurs dans le monde, et le milliardième email envoyé. Mais surtout, l'entreprise effectue une première levée de fonds de 2,5 millions d'euros auprès de eFounders et d'Alven Capital, un fonds de venture capital indépendant français, spécialisé dans le secteur internet.

Raffi Kamber, Investment Director chez Alven Capital déclare alors : “Mailjet a démontré la pertinence de sa solution en fidélisant déjà plus de 10 000 clients. La qualité des équipes et l’ambition qui se dégage du projet nous ont rapidement convaincu. Nous sommes très fiers d’accompagner Mailjet dans sa croissance.

Cette levée de fonds a pour objectif d’accélérer le déploiement commercial de Mailjet et de continuer à structurer l'entreprise, pour accompagner sa très forte croissance tout en maintenant un niveau de service très élevé.

Suite à cet apport, Mailjet emménage dans ses premiers locaux à Paris - jusqu'ici les équipes travaillaient à distance - et développe ses activités à l'étranger. D'abord en engageant des collaborateurs à Londres, Berlin et Madrid, puis en ouvrant des bureaux de support à Toronto et Ho-Chi-Minh-Ville, afin d'offrir une assistance 24 heures sur 24 aux utilisateurs.

 

Mailjet en 2014 : Un nouvel apport de fonds

Les co-fondateurs, souhaitant reprendre des rôles plus techniques, engagent un nouveau CEO, Alexis Renard, pour accélérer le développement de Mailjet. eFounders et Alven Capital approuvent cette nomination et accordent une nouvelle levée de fonds d'un montant de 2,2 millions d'euros.

Cette augmentation de capital permet de renforcer la stratégie commerciale à destination des grands comptes et de poursuivre le déploiement international. Un bureau est ouvert à New York, et une structure allemande est créée. Une équipe technique basée à Sofia renforce les effectifs. Enfin, un bureau est ouvert à Londres.

La levée de fonds permet également de développer davantage l'offre SaaS de Mailjet et de repositionner le produit. Conçu à l’origine pour faire du routage d’email, le service prend un virage plus marketing. Pour accompagner ce changement stratégique, Mailjet embauche 25 nouveaux collaborateurs, principalement en R&D et en marketing.

Ces efforts de développement se concrétisent en 2015 par le lancement officiel de la nouvelle plateforme de Mailjet : les utilisateurs peuvent désormais personnaliser, segmenter, tester et comparer leurs envois.

En parallèle, Passport, l'éditeur d'emails automatiquement responsive, en glisser-déposer, est lancé. Les utilisateurs ayant peu ou pas de connaissances techniques peuvent à présent composer des emails s'adaptant à tous les formats d'écrans en quelques clics. Passport est régulièrement mis à jour et amélioré pour donner aux utilisateurs de Mailjet de plus en plus de contrôle sur leur templates.

 

Mailjet en 2015 : Une nouvelle levée de fonds record

Ces efforts d'innovation notables sont remarqués et permettent à Mailjet de réaliser une troisième levée de fonds de 10 millions d'euros auprès d'Alven Capital, d'Iris Capital, un fonds d’investissement européen dédié à l’économie numérique, et de Seventure Partners, une filiale de Natixis spécialisée dans le financement de l’innovation.

"Mailjet s’est très rapidement imposé comme la principale plateforme de gestion de campagnes d’emailing à travers l’Europe. Nous avons été très impressionnés tant par la qualité et la fiabilité des services qu’ils proposent que par le retour d’expérience de leurs clients. Nous sommes très heureux à l’idée de contribuer ainsi aux prochaines étapes de la croissance de Mailjet.souligne Guillaume Meulle, Partner chez Iris Capital.

L’objectif de cette nouvelle levée de fonds est de consolider la position de leader européen de Mailjet, d’investir dans une plateforme technique toujours plus solide, et d’accélérer la croissance à l’international.

Cette année-là,  Mailjet enregistre une croissance de plus de 70%. Et en fin d'année, Mailjet arrive 2e au classement Fast 50 2015 et 23e au classement Fast 500 EMEA, organisés par Deloitte, couronnant ainsi une année très riche pour l'entreprise.

 

Quel futur ? 

Depuis 2015, Mailjet a lancé MJML, un markup language sémantique permettant de coder des emails responsive sans avoir à se soucier des règles propres au HTML ou au CSS.

L'éditeur Passport de Mailjet a également été amélioré, dans son interface comme dans ses fonctionnalités. La Transactional Suite, une série d'outils à destination des développeurs pour les aider à envoyer leurs emails transactionnels plus facilement, a été lancée. L’architecture des serveurs a été repensée pour pouvoir traiter des volumes de données toujours plus importants en toute fluidité. Surtout, Mailjet a lancé une fonctionnalité très attendue de ses utilisateurs, les scénarios d'envoi automatisés.

Mailjet compte désormais plus de 140 collaborateurs dans 8 bureaux dans le monde, 100 000 utilisateurs répartis dans 150 pays, et envoie plus d'1,5 milliards d’emails chaque mois.

Mailjet va continuer sur cette lancée en 2017 avec notamment l'arrivée du RTM, Real-Time Monitoring. L'entreprise souhaite poursuivre son développement à l'international en Espagne, en Italie et dans les pays nordiques. Côté produit, Mailjet optimise toujours davantage son interface utilisateur et va lancer de nouveaux scénarios automatisés dans sa solution de Marketing Automation pour Emails.

Autres articles proposés

Social media
Mailjet - La Solution Emailing

Par Mailjet - La Solution Emailing via Marketme

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Mention