Recherche
Se connecter

Mini BN fait sa rentrée avec TLC Marketing

Publié par le

La marque aux petits chocos ronds organise une vaste campagne de fidélisation pour la rentrée des classes.

  • Imprimer

Depuis le 1er septembre, Mini BN offre aux petits gourmands des pass loisirs. Cette campagne est orchestrée par TLC Marketing. Marine Fumo, responsable marketing et communication de TLC marketing, explique : « Mini BN souhaitait monter une opération de fidélisation et d’animation des ventes auprès des jeunes enfants et de leurs parents ».
Pour mener à bien cette opération d’envergure nationale, TLC Marketing a mobilisé un réseau de 300 partenaires dans toute la France : patinoire, mini golf, visites de châteaux, musées, fermes… L’événement relayé sur 3 millions de packs de gâteaux se termine le 31 janvier 2012.

La rédaction vous recommande

10 exemples d’e-mailings qui marchent en BtoB
10 exemples d’e-mailings qui marchent en BtoB

10 exemples d’e-mailings qui marchent en BtoB

Par Espace Direct

Vous souhaitez reussir vos campagnes de mailing Voici des idees et des exemples de messages ayant tous reussi 3D quiz lettre promotion Qu il [...]

Sur le même sujet

Cinq nouveaux administrateurs à l'Irep
Carrière
Cinq nouveaux administrateurs à l'Irep

Cinq nouveaux administrateurs à l'Irep

Par La rédaction

L'assemblée générale de l'Institut de recherches et d'études publicitaires a procédé au renouvellement partiel du conseil d'administration

Marketing recrute un journaliste
Carrière
Marketing recrute un journaliste

Marketing recrute un journaliste

Par Eloïse COHEN

La rédaction de Marketing et d'Emarketing.fr recherche un journaliste pour suivre l'actualité des marques. Postulez ou partagez !

L'APCI donne le coup d'envoi de l'Observeur du design
Carrière
L'APCI donne le coup d'envoi de l'Observeur du design

L'APCI donne le coup d'envoi de l'Observeur du design

Par La rédaction

Cette édition spéciale à l'occasion des 35 ans de l'APCI mettra en perspective "Étoiles passées et étoiles présentes", sous le prisme du futur. [...]