En ce moment En ce moment

Les meilleurs salaires du marketing digital en 2017

Publié par le - mis à jour à
Les meilleurs salaires du marketing digital en 2017

Si les chefs de projets webmarketing et les chefs de produits sont les métiers qui ont connu les plus fortes hausses salariales cette rentrée, les postes en tension dans la data et l'omnicanal restent les plus rémunérateurs.

  • Imprimer

Reprise économique et transformation digitale sont les deux clefs qui ont permis de libérer les augmentations salariales dans les métiers de la communication, du marketing et de l'IT en cette rentrée. C'est ce que nous apprend le baromètre Expectra, réalisé par le Groupe Randstad sur la base d'une enquête de son job board Monster.

Centré sur les hausses salariales des cadres, ce dernier place trois fonctions IT ou marketing dans le top 5 des plus fortes progressions :

-Chef de projet IT (1er): +6,7% à 44440€ de salaire annuel brut médian.

-Chef de projet Webmarketing (2ème): +5,5% à 39090€.

-Chef de produit (4ème): +5,4% à 40160€.

Ces hausses s'expliquent tant par la reprise de l'activité économique et le lancement de nouveaux produits que par la transformation digitale, qui nécessite la modernisation des infrastructures et l'ouverture de nouveaux canaux de communication pour faire face aux " SMACs " (Social Mobile Analytics Cloud) et aux investissements liés à l'amélioration de l'expérience client et aux nouvelles stratégies de content marketing.

Mais alors que le nombre de postes en Webmarketing a été multiplié par deux, certaines entreprises peinent à recruter des compétences pourtant critiques. D'où les salaires élevés promis aux postes liés à la data (de 50 à 75000€ pour les profils juniors à 120 voire 220000€ annuel brut médian pour les postes seniors et de direction) notait en avril dernier le cabinet de recrutement Aravati dans son étude annuelle sur les salaires du digital.

Directeur omnicanal et Chief Performance Officer

" Pour les entreprises, la difficulté réside dans le fait qu'un même intitulé de poste peut en réalité couvrir une dizaine de métiers différents. Un chef de projet digital peut développer de nouvelles fonctionnalités sur un produit comme faire du design utilisateur ou piloter une stratégie média... ", explique Hymane Ben Aoun, recruteuse au sein du cabinet en charge de l'étude. Une réalité que l'on retrouve dans les métiers de la data et qui explique les disparités salariales observées : " Ce sont des postes très pointus qui ont tous en commun la compréhension des données de l'entreprise. Mais il y a une grande différence entre un Data scientist (appelation sous laquelle on regroupe souvent tous les métiers de la data, ndlr) et un data miner ou un data analyst. Là où le premier mixe stratégie, analyse de la data et programmation d'algorithmes, le second s'attèle à la compréhension du parcours et des besoins du client pour coordonner les actions marketing quand le troisième travaille plus l'architecture des bases de données. "

Autre tendance lourde, déjà pointée du doigt dans l'étude sur les rémunérations en 2017 du cabinet Hays en janvier dernier : le développement d'une logique ROIste. Un profil comme celui de Web analyst (55 à 70000€), qui définit les KPIs et réalise les reportings des actions de webmarketing, ou celui plus novateur de Chief Performance Officer (100 à 250000€), qui tente d'attribuer un ROI à l'ensemble des éléments du mix-marketing, est appelé à être de plus en plus demandé. Enfin, l'omnicanal est une réalité et des postes spécifiques comme celui de Directeur marketing omnicanal se développent chez les retailers et les marques de la grande consommation. Ce profil est le plus recherché et le plus rémunérateur selon Aravati, avec un salaire annuel brut médian allant de 180 à 250000€. En effet, ce dernier cumule l'expérience de l'e-commerce et du marketing mobile, tout en gérant des problématiques du retail physique, de la data et du CRM.

Les Salaires dans le digital 2017 de Hymane Ben Aoun

Diplômé d’Aix-Marseille Université en économie et en histoire et spécialisé dans le digital depuis trois ans, suivez-moi sur twitter !

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet