[Fiche métier] Qu'est-ce qu'un chief Internet of things officer?

Publié par le | Mis à jour le
[Fiche métier] Qu'est-ce qu'un chief Internet of things officer?

Définition, missions, profil, salaire : faites le tour d'une profession marketing.

  • Imprimer

Le chief Internet of things officer travaille à cheval entre le monde des affaires et celui de la technologie, particulièrement celui des objets connectés. Il est chargé de faire analyser les données collectées, de les synthétiser et de les transformer en valeur d'affaires pour l'entreprise qui l'emploie. Il doit veiller également à la sécurisation des informations obtenues à partir des données brutes afin que celles-ci ne fassent pas l'objet d'un piratage. Compte tenu de la jeunesse du métier qui reste encore à définir, il n'est pas encore possible de fixer objectivement une fourchette de salaire.

Sa mission


Le chief Internet of things officer a la responsabilité de l'Internet des objets. Il est chargé de valoriser les données pertinentes collectées à partir de l'Internet des objets en les faisant analyser pour les transformer en valeur d'affaires, en avantage concurrentiel ou pour améliorer la prise de décision. Il utilise également les informations issues de l'analyse des données brutes pour faire des prédictions quant à la défaillance de produits et planifier la maintenance qui accompagne ces derniers. Il veille à la confidentialité des données informatiques partagées par des tiers, mais aussi à ce que les informations stratégiques pour l'entreprise provenant de l'analyse des données brutes ne soient pas piratées. Il veille également à ce que tous les services de l'entreprise disposent d'un accès aux informations qui permet d'améliorer leur efficacité.

Sur le plan technologique, il décortique les résultats de l'analyse des données pour déterminer comment les dispositifs de l'Internet des objets peuvent faire aboutir les efforts du marketing et stimuler les ventes. Il intègre les informations de l'Internet des objets pour améliorer le service client et assurer la satisfaction des consommateurs. Il possède une compréhension profonde de l'entreprise, de son environnement et de ses clients. Il contribue, si besoin est, à aider l'entreprise à réagir rapidement aux opportunités et aux menaces.

Le chief Internet of things officer travaille avec des équipes internes, mais aussi avec les clients de l'entreprise. Selon l'activité de l'entreprise, il est tenu de collaborer avec le service de R&D afin d'intégrer les résultats pertinents de l'Internet des objets dans la conception de nouveaux produits. Il participe également à l'amélioration des opérations en cours permettant une meilleure rationalisation des processus d'affaires et optimisation des ressources de l'entreprise. Dans certaines entreprises, il travaille sous les ordres du directeur digital. Dans d'autres, il fait partie du management supérieur de l'entreprise et prend à l'occasion ses ordres auprès du patron. Dans les grandes entreprises ou les grands groupes, il fait partie du comité exécutif.

Son profil


Le chief Internet of things officer ou le responsable en charge de l'Internet des objets a deux compétences principales qui se complètent. Il connaît les enjeux stratégiques du monde des affaires et maîtrise les technologies récentes de l'Internet des objets. Il est à l'aise avec le monde des réseaux informatiques, du big data, de la sécurité des données et des télécommunications. Doté d'un bon esprit d'analyse et de synthèse, il a le sens de la rigueur. Il est capable d'appréhender finement son environnement et d'interpréter les résultats de l'analyse des données provenant de l'Internet des objets en vue de proposer des solutions innovantes pour l'organisation de l'entreprise. Il possède la capacité de réagir rapidement afin de résoudre les problèmes de produits et de services et de préserver la satisfaction des clients. Il est capable d'identifier les opportunités commerciales qui concourent à créer un avantage concurrentiel et, éventuellement, d'infléchir la stratégie de l'entreprise. Il sait travailler en interne avec des équipes de travail pluridisciplinaires, mais en même temps en externe avec des clients différents. Doté d'un bon relationnel et d'un sens de l'écoute dans ses rapports fonctionnels et hiérarchiques en interne et avec les clients extérieurs, le chief internet of things officer est force de propositions et de persuasion pour faire évoluer les services internes de l'entreprise.

Le chief Internet of things officer est issu d'une école d'ingénieurs, d'informatique, de commerce ou de management. Bien que la fonction soit encore récente, ce dernier est susceptible d'évoluer vers un poste de directeur, voire de directeur général à plus ou moins long terme en fonction de son ancienneté et de ses résultats.

Encore émergent, le métier de chief Internet things officer est en train de chercher sa voie. Ce dernier est susceptible de se développer rapidement dès l'année 2017. La multiplication des objets connectés contrôlables à distance dont les données numériques transitent par le réseau Internet fait passer le Web à la troisième génération (WEB 3.0 appelé aussi Web des objets). La nécessité d'exploiter les données brutes numériques pour les entreprises, la maturité de l'Internet des objets et la nécessité de la confidentialité en même temps que de la sécurité des informations stratégiques rendent ce métier nécessaire et attractif par son caractère d'émergence.

La rédaction

Autres articles

M6 Publicité affine son offre de publicité adressée
Média
M6 Publicité affine son offre de publicité adressée M6 Publicité affine son offre de publicité adressée

M6 Publicité affine son offre de publicité adressée

Par Eloïse COHEN

Le 29 novembre, M6 Publicité a déployé une substitution de spot TV sur des téléviseurs connectés. C'est Décathlon qui s'est prêté au jeu avec [...]

Les 5 tendances de la relation client digitale en 2018
Veille
Les 5 tendances de la relation client digitale en 2018

Les 5 tendances de la relation client digitale en 2018

Par Dalila Bouaziz

Avec l'arrivée de nouveaux canaux digitaux, les entreprises prennent toutes la direction d'une approche omnidigitale de la relation client. [...]

Comment optimiser l'efficacité de ses posts à Noël?
Social media
Comment optimiser l'efficacité de ses posts à Noël?

Comment optimiser l'efficacité de ses posts à Noël?

Par Eloïse COHEN

Le nombre d'interactions sur Facebook et Instagram est, la semaine suivant Noël, au plus bas. Et ce, malgré une hausse de 40% de la production. [...]

Havas Paris, cap sur le conseil
Agences
Havas Paris, cap sur le conseil

Havas Paris, cap sur le conseil

Par Mégane Gensous

L'agence du groupe Havas repense son organisation en 2018 pour capitaliser sur sa valeur ajoutée, le conseil, tout en bénéficiant des différentes [...]

FollowAnalytics lève 11 millions de dollars
Cross canal
FollowAnalytics lève 11 millions de dollars

FollowAnalytics lève 11 millions de dollars

Par La rédaction

FollowAnalytics lève 11 millions de dollars auprès d'Orange Digital Ventures. Et ce afin de financer le lancement d'un nouveau produit, d'accroître [...]

La presse trouve sa stabilité dans le mobile
Média
La presse trouve sa stabilité dans le mobile

La presse trouve sa stabilité dans le mobile

Par Mégane Gensous

L'apport du mobile à la consommation de la presse, dont un quart des lectures se fait aujourd'hui depuis ce support, n'est plus à prouver, comme [...]

Les tendances du marketing digital à suivre en 2018
Veille
Les tendances du marketing digital à suivre en 2018

Les tendances du marketing digital à suivre en 2018

Par Stéphane Guillard

À l'aube de la nouvelle année, il est temps de s'interroger sur les tendances, les outils, les bonnes pratiques que les marketeurs vont devoir [...]

Renault amorce un virage dans la presse avec le groupe Perdriel
Média
Renault amorce un virage dans la presse avec le groupe Perdriel

Renault amorce un virage dans la presse avec le groupe Perdriel

Par Mégane Gensous

Le constructeur automobile entre à hauteur de 40% au capital du groupe de presse éditant notamment Challenges, avec pour ambition de mettre [...]