Recherche
Se connecter

[&THEN] L'IA, au coeur de multiples promesses marketing

Publié par le | Mis à jour le

L'agenda de la journée est dense puisqu'il enchaîne une cinquantaine d'interventions. IA, data driven content, privacy entre autres sont au programme. Restitution en résumé et en vidéo des interventions par Muriel Glatin et Christophe Cousin, de Camp de Bases (Webedia Data Services).

  • Imprimer

Présentation vidéo par Christophe Cousin


Focus 1 : comment réconcilier identity et privacy?

Fait marquant de l'édition 2017 de la convention de la DMA: le sujet de la data privacy est ouvertement débattu et le règlement européen (RGDP) très souvent mentionné. Pendant une table ronde réunissant Live Ramp, 1-800-Flowers.com et FCB Chicago, une agence data, il était remarquable de voir que le discours autour de la donnée avait significativement évolué, tous les intervenants convergents pour affirmer que certes, l'accélération de l'innovation technologique en matière de plateformes de données permet désormais de disposer d'une vision unifiée et cross-device sur ses clients (identity), certes ces solutions représentent le moyen de maximiser le reach marketing, mais toutes ces nouvelles possibilités sont à manipuler avec prudence et ne doivent pas se faire sans l'agrément des personnes, conditionné de plus en plus souvent à la contrepartie offerte par la marque. En guise de conclusion, le modérateur de la session a invité l'auditoire américain à se pencher sur l'impact de cette nouvelle donne réglementaire!

Focus 2 : comment l'intelligence artificielle révolutionne-t-elle le marketing?

Passer de la personnalisation, que nous avons évoquée hier, à une relation réellement personnelle, c'est l'une des promesses de l'intelligence artificielle appliquée au marketing. Qu'elle soit "weak" ou "Strong", l'intelligence artificielle est au centre des conférences de la DMA avec plusieurs bénéfices annoncés.

  • Bénéfice 1 : l'IA permet de créer des messages réellement personnels, comme ces vidéos produites dynamiquement pour la chaine hôtelière Atlantis. Résultat : un revenu moyen augmenté de 340$ par client.


  • Bénéfice 2 : l'IA permet d'optimiser les achats média et le retargeting. Par exemple, chez IBM, c'est Watson, la solution maison, qui est mise en oeuvre pour améliorer le ROI des campagnes digitales.
  • Bénéfice 3 : l'IA sert aussi à rendre les assistants vocaux et les chatbots plus pertinents et même à leur donner un certain sens de l'humour pour se sortir de situations délicates comme c'est le cas avec cet exemple chinois.


  • Bénéfice 4 : enfin, l'IA permet de prédire les comportements pour pousser des publicités, des contenus et des produits répondant aux attentes des consommateurs, sur les canaux les plus appétants.

Toutes ces techniques nécessitent bien entendu des données, qu'elles soient nominatives ou anonymes, provenant de multiples sources. Comment les réunifier? Ce sera le thème de la journée de demain.


Christophe Cousin et Muriel Glatin

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Une machine à mesurer le bonheur des clients à Val d'Europe
IA
Une machine à mesurer le bonheur des clients à Val d'Europe

Une machine à mesurer le bonheur des clients à Val d'Europe

Par La rédaction

Le groupe Klépierre teste dans son centre commercial Val d'Europe une technologie de reconnaissance des émotions en partenariat avec Microsoft [...]

Les bots, véritables chefs d'orchestre de vos données
IA
Les bots, véritables chefs d'orchestre de vos données
Patrick Daxenbichler - Fotolia

Les bots, véritables chefs d'orchestre de vos données

Par Christophe Tricot, manager big data & data science chez Kynapse Open

En un an, les chatbots se sont invités dans tous les débats. Mais réduire le sujet des bots aux chatbots est par trop réducteur. Ces bonnes [...]

Chatbot, un outil à manier avec tact
IA
Brainsonic
Chatbot, un outil à manier avec tact

Chatbot, un outil à manier avec tact

Par Brainsonic via Marketme

Les chatbots font partie de ces rêves auxquels l’IA redonne vie. Facebook a lancé son service en 2016 ; depuis, c’est la ruée vers la conversation. [...]