Recherche
Se connecter

Les bonnes pratiques de la mise en oeuvre de l'Intelligence Artificielle dans les PME

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Les bonnes pratiques de la mise en oeuvre de l'Intelligence Artificielle dans les PME

Il n'est pas toujours évident pour les PME françaises d'aborder le sujet de l'Intelligence Artificielle, Pourtant, un grand nombre de ces entreprises utilisent déjà des solutions faisant appel à l'Intelligence Artificielle dans leur quotidien, parfois même sans s'en rendre compte.

  • Imprimer

Reste à savoir comment en faire bon usage et surtout, comment intégrer ces nouveaux dispositifs au sein de son organisation pour booster la performance commerciale.

Voici donc ci-dessous un récapitulatif des bonnes pratiques à destination des PME souhaitant se lancer dans la grande aventure de l'Intelligence Artificielle !

Axer sa réflexion autour des objectifs stratégiques

Avant d'envisager quoi que ce soit, il apparaît comme primordial de faire le point sur les objectifs de l'entreprise et ce, à court, moyen et long terme. Définir des axes stratégiques - spécifiques à l'organisation mais aussi au secteur d'activité sur lequel elle se positionne - permettra par la suite de mieux cibler les leviers d'optimisation à mettre en place.

Dans le domaine du marketing par exemple, il paraît essentiel d'investir dans des solutions de CRM performantes, pour optimiser, d'une part, la prospection et pour, d'autre part, renforcer et améliorer la relation client.

Insister sur la qualité des données

Il est aujourd'hui possible de récolter un grand nombre de données sur ses prospects et ses clients. L'essentiel étant avant tout d'obtenir des données qualitatives et fiables : celles qui pourront être traitées de façon intelligente, avec pour objectif d'augmenter les performances des équipes commerciales. Selon Patrick Curphey, Fondateur de la société de GRC Contact qui développe un logiciel CRM dimensionné pour les PME, "L'importance stratégique liée à la qualité des données n'a jamais été aussi forte qu'en 2018. Pour cela, les PME ayant pour optique d'intégrer des solutions d'Intelligence Artificielle devront dans un premier temps analyser l'état des données dont elles disposent déjà" (sources, validité, quantité, etc.).

Il s'agira ensuite de vérifier les outils de collecte de ces données : sont-ils efficaces ? Pertinents ? Sécurisés ?

A la suite de cette première phase d'analyse, la question restera de savoir quelles mesures sont à adopter pour optimiser la gestion de ses données, et les transformer en véritables leviers de performance.

Partager les informations et les savoir-faire

L'Intelligence Artificielle, et la transformation numérique de façon plus globale, impacte également la dimension managériale.

En effet, pour qu'une PME réussisse à passer ce cap de façon sereine et durable, il semble primordial qu'elle ait adopté une véritable culture du digital.

Transformer l'entreprise implique une réelle approche transversale. Les enjeux liés à l'intégration de ces nouveaux dispositifs n'étant pas toujours bien compris par l'ensemble des salariés au sein des PME, il est important de rassembler les équipes autour de valeurs et d'objectifs partagés.

Par ailleurs, afin d'optimiser l'appropriation de ces nouvelles orientations en interne, une analyse des savoir-faire et des compétences qui y sont liées est indispensable afin de déterminer comment les partager et ainsi bénéficier de ressources déjà existantes.

Certaines PME se sont déjà faites remarquer pour la réussite de leur passage au digital en ayant notamment adopté des solutions d'Intelligence Artificielle. L'agence d'intérim 100% digitale ALPHYR en fait partie, grâce à son concept innovant d'organisation en franchise basée sur une approche digitale complète, adressant à la fois la relation avec les candidats et son architecture informatique en mode " cloud ".

Patrick Curphey

Dirigeant de la société GRC Contact