Recherche
Se connecter

Avec Bescherelle, il n'IA plus de fautes

Publié par le - mis à jour à
Avec Bescherelle, il n'IA plus de fautes

Adieu dictionnaire ? Bescherelle fait un grand saut dans la modernité : la marque lance "Mon Coach Bescherelle", une application mobile basée sur l'intelligence artificielle pour dédramatiser l'orthographe.

  • Imprimer

La marque référente de la langue française, bien connue pour ses ouvrages sur l'orthographe, la grammaire et la conjugaison, a décidé de se réinventer. Bescherelle a ainsi lancé, courant janvier 2018, une application mobile... nourrie à l'intelligence artificielle (IA). L'ambition de ce programme, nommé "Mon Coach Bescherelle", est grande : il ne s'agit rien de moins, pour la marque des éditions Hatier, que de "révolutionner l'apprentissage de l'orthographe". "Nous construisons ce projet depuis deux ans et demi, témoigne Célia Rosentraub, directrice générale des Éditions Hatier. Nous avons fait le choix de nous appuyer sur la technologie d'adaptive learning de la start-up américaine Knewton pour offrir aux utilisateurs un parcours pédagogique personnalisé, dont la difficulté des contenus s'adapte en temps réel à leurs réponses." 5 000 exercices sont ainsi répartis par niveau de difficulté : si l'utilisateur échoue sur une activité, le moteur d'IA le renverra sur un autre exercice, des fiches de cours ou, encore, une vidéo.

La gamification au service de l'orthographe

Accompagnées par l'agence SensioGrey dans la construction du business model, des études consommateurs, de l'ergonomie et du design du service, mais aussi du plan de lancement, les éditions Hatier ont fait le choix d'une application mobile et de sessions d'entraînement de 10 à 15 minutes maximum. "L'app mobile nous paraît davantage pertinente, car elle offre la possibilité à l'usager d'utiliser les temps morts de son quotidien pour s'entraîner où et quand il le souhaite", explique Caroline Wahl, directrice de clientèle de SensioGrey, qui a validé cette intuition par un focus groupe. Pour dédramatiser les fautes d'orthographe, Bescherelle mise sur la gamification et des interfaces conversationnelles. "Nous avons travaillé autour de la notion de coach, avec des récompenses, afin de valoriser les efforts de l'utilisateur sur l'orthographe, la grammaire, le vocabulaire et la rédaction", complète Célia Rosentraub. La directrice générale des Éditions Hatier promet une progression rapide et l'atteinte d'un "bon niveau" en quelques semaines seulement.


La percée dans le marché BtoB

Disponible, pour l'instant, uniquement sous iOS, l'application intelligente est en formule freemium. L'utilisateur accède gratuitement à un test d'évaluation de son niveau, puis à quelques exercices adaptés aux résultats, avant de débourser 10 euros par mois (le tarif est dégressif) s'il souhaite poursuivre l'apprentissage. Déjà positionné sur le "grand public", Bescherelle souhaite désormais adresser le marché BtoB pour lequel la marque a identifié une demande croissante des entreprises. "À l'heure du numérique, de plus en plus d'emails sont envoyés par les collaborateurs, augmentant en conséquence le potentiel de fautes, constate Célia Rosentraub. Or, les entreprises sont conscientes que ces fautes d'orthographe nuisent à l'image de leur marque." Particulièrement ciblés par le spécialiste de la langue française, les commerciaux, dont le travail de prospection induit de parler juste - et bien - pour convaincre leurs interlocuteurs. Et l'éditeur n'est pas près de mettre la clé sous la porte : selon une étude réalisée par Bescherelle et SensioGrey, 9 salariés sur 10 avouent faire des fautes d'orthographe et 20 % avoir été refusés en entretien ou freinés dans leur carrière pour ce motif. En bonus, Mon Coach Bescherelle offre la possibilité d'attester son niveau, avec deux certifications à l'orthographe s'appuyant sur des algorithmes d'IA issus de la recherche universitaire de Grenoble.

Décryptage : Avec cette application basée sur des algorithmes d'intelligence artificielle, Bescherelle ambitionne de démocratiser l'apprentissage de l'orthographe. Déjà disponible pour le grand public, le programme "Mon Coach Bescherelle" se lance à la conquête du marché B to B.

Pour aller plus loin :

- Comment l'intelligence artificielle investit-elle les magasins ?

- 4 idées reçues sur l'intelligence artificielle

- Les Français prêts à accueillir l'IA

- Facebook triple ses investissements dans l'IA en France

Journaliste pour Emarketing.fr, Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr et Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Une machine à mesurer le bonheur des clients à Val d'Europe
IA
Une machine à mesurer le bonheur des clients à Val d'Europe

Une machine à mesurer le bonheur des clients à Val d'Europe

Par La rédaction

Le groupe Klépierre teste dans son centre commercial Val d'Europe une technologie de reconnaissance des émotions en partenariat avec Microsoft [...]

Les bots, véritables chefs d'orchestre de vos données
IA
Les bots, véritables chefs d'orchestre de vos données
Patrick Daxenbichler - Fotolia

Les bots, véritables chefs d'orchestre de vos données

Par Christophe Tricot, manager big data & data science chez Kynapse Open

En un an, les chatbots se sont invités dans tous les débats. Mais réduire le sujet des bots aux chatbots est par trop réducteur. Ces bonnes [...]

Chatbot, un outil à manier avec tact
IA
Brainsonic
Chatbot, un outil à manier avec tact

Chatbot, un outil à manier avec tact

Par Brainsonic via Marketme

Les chatbots font partie de ces rêves auxquels l’IA redonne vie. Facebook a lancé son service en 2016 ; depuis, c’est la ruée vers la conversation. [...]