Recherche

Étude : un marketeur sur deux pense devoir apprendre le code

Publié par le - mis à jour à
Étude : un marketeur sur deux pense devoir apprendre le code

Pour gagner du temps ou savoir ce qu'ils demandent à leurs développeurs, 49% des marketeurs sondés par Mailjet pensent devoir acquérir des compétences en code, notamment en communicant plus avec les équipes informatiques.

  • Imprimer

À l'heure où les métiers du marketing sont de plus en plus techniques et qu'une plus grande proximité entre le marketing et l'informatique est souvent prônée, qu'en pensent les principaux intéressés ?

La question mérite en effet d'être posée, quand 54% des marketeurs sondés par Mailjet pensent que la " fracture du codage " handicape leur entreprise et que l'augmentation des interactions aurait un impact positif. Les marketeurs qui côtoient le plus les développeurs sont 95% à préconiser cette mixité, alors qu'un tiers des sondés échangent quotidiennement avec les développeurs.

Ces interactions répétées s'expliquent par le manque de connaissances techniques des marketeurs. La faute à un manque de moyens et une certaine inertie dans les plus grosses structures, ainsi qu'un gap culturel et un manque d'intérêt pour le travail des uns et des autres selon Alexis Renard, CEO de Mailjet. 49% des marketeurs souhaitent pourtant acquérir des compétences basiques afin de pouvoir effectuer eux-mêmes les tâches les plus simples ou au moins comprendre ce qu'ils demandent aux développeurs.

Etude Mailjet : la fracture du codage from Clément Fages

" Les marketeurs doivent savoir quelles données sont récupérées par l'entreprise sur les clients, comment ils achètent ou se comportent sur un site, et comment les exploiter. C'est la base du travail de ciblage et de contextualisation, pour adresser la bonne personne au bon moment. Cela se traduit par l'apparition du métier de data scientist dans les équipes marketing. C'est une tendance forte, qui va se développer et durer " explique Alexis Renard, qui met également en avant la nécessité d'être rapide et réactif dans le déploiement d'une campagne en ligne plutôt que de faire systématiquement appel à un développeur.

Mailjet est une start-up spécialisée dans l'e-mailing transactionnel et marketing dont les solutions sont présentes en France, en Espagne, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis. En 2016, la start-up va réaliser un chiffre d'affaires global proche de 6 millions d'euros, en hausse de près de 80%. Cette étude a été réalisée auprès de 200 professionnels dont 40 directeurs marketing.

Pour aller plus loin :

Comment faire de vos collaborateurs les champions de votre transformation digitale ?

Salaires marketing en 2017 : le digital confirme son envol

Diplômé d’Aix-Marseille Université en économie et en histoire et spécialisé dans le digital depuis trois ans, suivez-moi sur twitter !

...

Voir la fiche