Recherche

3 conseils pour devenir une entreprise "data driven"

Publié par le - mis à jour à
3 conseils pour devenir une entreprise 'data driven'

Miser sur la donnée et l'infuser à l'ensemble de l'entreprise pour gagner en performance... Sur le papier, l'idée séduit. En pratique, la démarche s'avère plus délicate et nécessite quelques "bonnes" pratiques.

  • Imprimer

Apprendre à transformer son entreprise en data driven company. Telle était la promesse de la keynote organisée par le groupe Les Echos et Weborama, le 4 novembre. Dans quel but ? "Les entreprises data driven se développent huit fois plus vite que la croissance du PIB aux États-Unis", introduit Francis Morel, président et directeur général du groupe Les Echos - Le Parisien, citant une étude de Forrester. Airbnb, Facebook, Uber... Les exemples de réussite sont d'ores et déjà bien connus. "La data n'est pas un outil de plus, mais un enjeu managérial, poursuit Francis Morel, tant son intégration modifie la façon dont l'entreprise fonctionne." Comment, donc, muer en une entreprise qui érige la data en capital ?

1/ Avoir une culture d'entreprise

Passer de l'intuition à la mesure... La mutation en data driven company exige un changement de mentalités. Au sein de Google, entreprise on ne peut plus "data", la culture veut qu'aucune croyance ou aucun a priori n'existe. "Nous suivons une approche de tests, explique Arnaud Monnier, directeur Google Analytics et Measurements de Google EMEA. Nous réalisons, par exemple, 500 tests sur l'algorithme chaque jour." Le géant se veut dans l'innovation permanente, comme en témoigne la démarche "Dogfood" : toutes les applications développées sont testées en interne par les 60 000 collaborateurs - une pâte de chien est apposée sur les projets en test. "Il n'y a pas que le marketing qui doit être data driven, mais toute l'entreprise", réagit Arnaud Monnier.

2 / Définir et infuser sa stratégie

"La décision d'intégrer une stratégie data driven doit venir du top de l'entreprise", rappelle Alain Lévy, CEO de Weborama, qui conseille de définir d'abord sa stratégie avant de trouver la technologie qui s'y plie. Francis Morel acquiesce : "L'analyse de la data doit partir du Comex, puis l'ensemble de la société doit être infusé." L'une des clés d'une data driven company est, également, l'absence de silo. Ainsi, chez Google, "toutes les données sont accessibles, du CEO au N-3, et les objectifs partagés", précise le directeur Google Analytics et Measurements.

3 / Être orientée client

Le client, avant tout. "Les entreprises qui ont du succès dans le data driven sont orientées client, rappelle Arnaud Monnier, exemple de Netflix - partenaire de Google - à l'appui. "Netflix personnalise l'expérience des clients sur son site, en fonction de leur historique et de leurs goûts", précise-t-il.

Comment entretenir un panel d'études ?

Comment entretenir un panel d'études ?

Comment entretenir un panel d'études ? Comment entretenir un panel d'études ?

Déterminant dans la qualité d'une étude, le panel est difficile tant à constituer qu'à pérenniser. Médiamétrie livre quelques bonnes pratiques [...]

Revolution@Work !

Revolution@Work !

Revolution@Work !

Cet événement rassemblera tous les innovateurs du monde du travail. Pendant deux jours, des acteurs du monde entier - dirigeants d'entreprises, [...]

Comment lancer sa première campagne de personnalisation?

Comment lancer sa première campagne de personnalisation?

Comment lancer sa première campagne de personnalisation?

Alors que la ruée à la personnalisation a commencé, Grégoire Thomas, responsable marketing de la plateforme d'optimisation de l'expérience utilisateur [...]

95% des entreprises convaincues par l'A/B Testing

95% des entreprises convaincues par l'A/B Testing

95% des entreprises convaincues par l'A/B Testing

Deux pratiques sont en passe de devenir monnaie courante chez les marketeurs et les e-commerçants: l'A/B testing et la personnalisation. C'est [...]