Recherche

[Portrait-robot] À quoi ressemble le manager idéal?

Publié par le | Mis à jour le
[Portrait-robot] À quoi ressemble le manager idéal?

Ils ont entre 18 et 25 ans et définissent le profil de leur employeur idéal. Dans une étude Top Employeurs, 500 jeunes en alternance partagent leur vision du parfait manager. Portrait-robot.

  • Imprimer

Écoute, communication, transparence, voilà les principaux adjectifs qui pourraient définir l'employeur de demain. C'est en tout cas l'avis des quelque 500 jeunes en alternance entre Bac+3 et Bac+5, sondés par le cabinet Top Employeurs en collaboration avec le Pôle Paris alternance.

Infographie Top Employeurs

Infographie Top Employeurs

Première nouvelle, et pas des moindres, 82% des alternants ont une bonne opinion du leadership.

Précisément, les jeunes attendent que leur employeur soit à leur écoute (91%), présent dans le travail (61%), et qu'il fasse preuve d'empathie (36%). Enfin, sa légitimité procédera de sa capacité à convaincre pour 30 % des interrogés.

1. Un manager qui les accompagne...

85 % des sondés estiment que l'intégration reste clé dans la relation à l'employeur. Mais l'intégration ne s'arrête pas là. Ils jugent à 70 % qu'il est important de recevoir une présentation de l'entreprise, voire pour la moitié d'entre eux, de se faire introduire auprès des collaborateurs.

2. ... qui transmet son savoir

Les 18-25 ans sont deux tiers à considérer que la formation et le développement de compétences sont des accélérateurs au sein de l'entreprise. On comprend ici que les jeunes prennent rapidement conscience du risque d'obsolescence de leurs compétences acquises en formation initiale.

Ils expriment alors la volonté de se former tout au long de l'année (et pas seulement lors de l'arrivée dans l'entreprise). 8 alternants sur 10 souhaitent que leurs managers leur transmettre leurs savoirs, notamment lors de formations techniques, linguistiques ou sur le terrain.

La moitié des jeunes estiment que c'est en "faisant qu'on apprend". D'ailleurs, 90 % d'entre eux revendiquent le droit à l'échec.

3. ... qui les aide à évoluer

Infographie Top Employeurs

Infographie Top Employeurs

81 % des répondants envisagent d'occuper plusieurs fonctions au cours de leur parcours professionnel. Ils considèrent même l'accès à différents métiers comme une opportunité.

Les jeunes sont 61% à attendre de leur manager un coup de pouce dans ce sens. Pour eux, ni la direction, ni la DRH ne doivent intervenir directement dans leur trajectoire en entreprise.

4. ... tolérant et ouvert

L'étude fait apparaître une autre grande tendance, celle des valeurs de tolérance et de solidarité. Précisément, les jeunes sont attachés à ce que le mot "équipe" ait un vrai sens, que le travail soit un lieu de confiance, de collaboration et de soutien mutuel. Ils attendent aussi que leur manager leur laissent une importante autonomie.

L'étude met en perspective deux mots qui pourraient résumer leur posture : motivation personnelle. Les jeunes se font confiance à condition que leur manager leur garantisse un contexte positif. Ils sont 62 % à estimer que l'engagement de l'entreprise envers le bien-être, le confort et la socialisation, reste primordial.

5. ... qui communique

Dernier point, les jeunes demeurent très attentifs à la communication qu'ils font rimer avec transparence et information. La génération Y apprécie davantage les échanges de vive voix à 59 %, contre les messages via les réseaux sociaux (15%). Il semblerait donc que les jeunes voient, dans ces méthodes "classiques", le moyen de réaffirmer les contacts humains et le désir de préserver des espaces de vie personnelle.

En complément :

Découvrez 100 managers d'influence

Se former au "management bienveillant"

Y a-t-il un malaise chez les managers?