Recherche

Viva Technology : Paris, capitale des start-up?

Publié par le | Mis à jour le
Viva Technology : Paris, capitale des start-up?

Organisé par Publicis et Les Échos, Viva Technology a été conçu pour permettre aux start-up d'accélérer leur croissance. Débats d'experts et keynotes mettront en exergue des technologies qui transforment tous les secteurs économiques.

  • Imprimer

Faire de Paris une place internationale de l'innovation et des start-up, l'ambition est de taille pour Publicis France et le Groupe Les Échos, les deux organisateurs de Viva Technology.

Cet événement inédit, qui se veut le plus grand espace mondial de coworking entre de jeunes pousses numériques venues du monde entier et de grands groupes, réunit à Paris, du 30 juin au 2 juillet 2016, pas moins de 5 000 start-up, des leaders de la tech, des dirigeants d'entreprises internationales, des investisseurs, des licornes...

Organisé autour d'une quinzaine de labs thématiques animés par autant de grands groupes, Viva Technology permet aux exposants de faire travailler les start-up sur les challenges qui, demain, transformeront leur modèle économique. Dans une logique prospective, Orange a, ainsi, décidé de les faire plancher sur le thème "Telco & connectivity", Valeo sur l'automobile, LVMH sur le luxe, BNP Paribas sur les FinTech, Webhelp sur la customer experience, Carrefour sur le retail... Au total, ce sont 200 défis que des industriels de dimension mondiale ont lancés aux jeunes pousses, 200 défis recensés sur le site Vivatechnologyparis.com, où des milliers de start-up se sont déjà enregistrées pour être repérées par les investisseurs.

Une innovation expérimentale

Près de 250 conférences thématiques sont programmées dont beaucoup abordent le marketing, comme "La fin du marketing de masse et l'affirmation de la personnalisation", "Comment le programmatique bouleverse la publicité en ligne", "Les adblock : la nécessaire réinvention des formats pub en ligne", "Le marketing et la relation client à l'ère des bots", etc. autant de sujets qui intéresseront les décideurs marketing.

Parmi les speakers de renom attendus à ce rendez-vous international : Thomas Volpi de Houzz, plateforme e-commerce sur l'architecture, le design et la décoration; Jean-Baptiste Rudelle, fondateur de Criteo; Éric Schmidt, président exécutif d'Alphabet; David Kenny, general manager d'IBM Watson; Jimmy Wales, fondateur de Wikipedia.

Ils pourront rencontrer 1 500 start-up qui auront des stands sur des thématiques comme la data, les réseaux sociaux, etc. et 5 000 autres en tant que visiteurs. Les décideurs marketing pourront aller à la rencontre de start-up qui travaillent sur les modèles et les business models de demain, avec la possibilité de bâtir un parcours en fonction de son secteur professionnel.

Pratique : L'événement se tient du 30 juin au 2 juillet dans le hall 1 du Parc des expositions à Paris, Porte de Versailles.

Tarifs : 990 euros (les 3 jours) pour les dirigeants / managers d'entreprises et 390 euros (les 3 jours) pour les start-up.


Si vous ne pouvez vous rendre à Viva Technology, visionnez notre webconférence animée par Stéfanie Moge-Masson, directrice de la rédaction, et Olivier Duha, cofondateur de Webhelp. En direct du lab Webhelp, spécialisé dans la relation client, nous vous ferons vivre les temps forts de la manifestation. Rendez-vous à partir du 1er juillet sur Emarketing.fr

Christophe Victor, directeur général délégué du groupe Les Échos

"Nous souhaitons accélérer ces start-up et aller chercher des capitaux là où ils sont"

  • Que souhaitez-vous apporter de plus avec Viva Technology par rapport aux autres rendez-vous existants ?

Contrairement aux autres événements internationaux qui sont basés soit sur la démonstration d'innovations technologiques comme le CES de Las Vegas ou bien sur un salon de start-up comme le Web Summit, Viva Technology est centré sur la collaboration entre les start-up et grands groupes.

C'est la première fois qu'un événement de cette ampleur réalise un focus sur ce sujet. La France est aujourd'hui l'une des plus importantes pépinières de start-up. Elle dépasserait de ce point de vue, des villes comme Berlin ou Londres. Nous souhaitons accélérer ces start-up et aller chercher des capitaux là où ils sont. L'objectif de Viva Technology est de faire venir les investisseurs étrangers américains, israéliens, allemands, anglais... pour rencontrer ces jeunes pousses et participer à leur financement.

  • Quelles sont les ambitions de Viva Technology ?

Nous voulons faire de Paris le rassemblement de tous les innovateurs au monde et donc une place d'innovation, de création et d'encouragement des start-up. Cet événement doit durer dans le temps. Nous voulons que naissent, durant cette première édition, des collaborations durables. Nous serons très attentifs à mesurer, après l'événement, les collaborations qui auront pu se créer au moment de Viva Technology. Au-delà du nombre de visiteurs et du retentissement médiatique, l'enjeu principal de ce salon sera de financer les start-up, mais aussi et, surtout, de les faire grandir.


Webhelp met les start-up à l'honneur

Webhelp met les start-up à l'honneur

Webhelp met les start-up à l'honneur

Le spécialiste de la relation client Webhelp accueillera 50 start-up au sein de son lab "Customer experience", à l'occasion de Viva Technology, [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]