Recherche

Teads lève 43 millions d'euros pour conquérir l'Asie

Publié par le - mis à jour à
Teads lève 43 millions d'euros pour conquérir l'Asie

La pépite de l'adtech française vient de boucler un important tour de table pour assurer son expansion.

  • Imprimer

Après avoir reçu un financement de 24 millions d'euros en janvier 2015 de la part de ses actionnaires historiques (Gimv, Partech Ventures et Elaia Partners) et de la BPI, Teads passe à la vitesse supérieure en clôturant une nouvelle levée de fonds qui s'élève cette fois-ci à 43 millions d'euros. Un tour de table mené par un syndicat bancaire composé une fois encore de la BPI, mais aussi de BNPP, Bank of China, HSBC et la Banque Palatine et qui intervient alors que le spécialiste de la vidéo publicitaire a annoncé être rentable depuis maintenant 4 ans.

Une expansion technologique tournée vers l'Asie

Si Teads a été fondé en 2011 à Montpellier, le continent américain représente le premier marché de l'entreprise. A présent, c'est vers l'Asie que lorgne Teads : déjà présente au Japon depuis 2014, l'ex-startup investit actuellement le Sud-Est de la région avec notamment la création d'un hub stratégique à Singapour, la ville-Etat étant le berceau des grandes agences d'achat média. Prochain objectif : la Chine, qui sera abordée dès 2017. Pour cela, Teads mise sur une stratégique d'acquisition, initiée en 2014 avec la fusion avec Ebuzzing. Les 43 millions d'euros serviront ainsi à financer le rachat d'acteurs technologiques de pointe, destinés à permettre à la pépite de renforcer son leadership mondial sur la publicité vidéo.