Recherche

Revivez les 30 ans d'Élu Produit de l'Année 2017

Publié par le - mis à jour à
Revivez les 30 ans d'Élu Produit de l'Année 2017

Pour ses 30 ans, Élu Produit de l'Année a parlé d'innovations et notamment annoncé un nouveau site Web et un nouveau logo. Ce précieux sésame peut représenter jusqu'à 25% d'augmentation des ventes pour les lauréats, chez qui la tendance était à l'écologie cette année.

  • Imprimer

Élu Produit de l'Année fêtait ce 19 janvier ses 30 ans au Théâtre des Champs-Élysées à Paris. Retour sur une soirée festive et résolument bonne enfant, où les lauréats ont tout fait pour présenter leurs innovations et se démarquer auprès du public, sous le parrainage de Michel-Édouard Leclerc.

Élu Produit de l'Année : un nouveau logo

La soirée a été l'occasion de faire un point sur la manifestation 30 ans après sa création: "Élu Produit de l'Année est présent dans plus de 37 pays. Nous sommes le seul logo qui s'appuie sur l'avis de plus de 200 000 consommateurs dans le monde, 10 000 en France" se félicite Philippe Gelder. Pour l'occasion, le logo dont l'impact est, selon Sandra Allenet, de 25% sur les ventes des produits lauréats, a été remanié. Un enjeu de taille puisque, comme l'a rappelé, Laurent Zeller, PDG France de Nielsen et responsable du panel, les nouveaux produits représentent, en 2016, 2,9% des ventes.

Dès la première vague de pitchs des lauréats, avec en jeu l'élection de la meilleure présentation par le public et une campagne d'affichage offerte par JCDecaux, l'ambiance est montée d'un cran. Après Kärcher, Philips, Nestle Dolce Gusto, Energizer, Cémoi et Aura, la mascotte de Rainette s'est invitée sur scène pour la présentation de sa tablette lave-vaisselle écologique. Une prestation remarquée, mais qui n'a pas permis d'emporter les votes du public, conquis à Lotus et son papier toilette humide.

Mascottes et coups de théâtre

Après une deuxième vague des pitchs, marquée par une publicité "live" d'Oral-B et Mac Lesggy sur scène, suivie par Sanytol, Always et Sanex, sans oublier Loctite, aussi présent sur scène, c'est finalement le bâtonnet Purina, destiné à l'hygiène bucco-dentaire des canins, qui a remporté les suffrages.

Une nouvelle mascotte a permis à HandyBag et son sac anti-odeur de remporter la troisième manche devant Moulinex, Theodore, Lovea, Sebamed, Bridgestone et Jean Caby. Le Théâtre des Champs-Élysées a enfin vécu un véritable retournement de situation lors du quatrième acte. Malgré la présence d'une mannequin et d'une démonstration grandeur nature de ses nouveaux collants, Dim s'est incliné contre Maison Verte et son patron Super Ecolo. Ce n'est que partie remise pour Bonduelle, Rubson, Téfal, Calor et Cosmétiques Design Paris.


Brandt, Mutti, Ducros et GSK Oral Care, n'ont rien pu face aux antimoustiques naturels de Dozlign lors de la cinquième manche. Enfin la promesse d'un strip-tease de Soupline a fait pencher la balance en sa faveur lors d'une dernière vague de haut niveau, avec Rowenta, Difrax, et le classique "Chantons sous la pluie" interprété par ProRhinel.

C'est finalement Maison Verte qui a remporté la campagne d'affichage gratuite de JCDecaux. Une façon de récompenser la tendance aux produits respectant l'environnement, particulièrement représentés lors de cette soirée. Les inscriptions pour la prochaine édition sont ouvertes dès ce 20 janvier.

Diplômé d’Aix-Marseille Université en économie et en histoire et spécialisé dans le digital depuis trois ans, suivez-moi sur twitter !

...

Voir la fiche