Recherche

Retargeting multicanal : guide pour un reciblage réussi

Publié par le | Mis à jour le
Retargeting multicanal : guide pour un reciblage réussi

Le reciblage publicitaire fournit aux marques les outils pour transformer des intentions d'achats en chiffre d'affaires. Encore faut-il respecter certaines règles, préviennent les experts.

  • Imprimer

Le retargeting multicanal. Cette expression quelque peu obscure cache un concept simple : recibler des consommateurs qui ont marqué une intention d'achat en leur adressant un contenu personnalisé est nettement plus efficace que de cibler "tous azimuts". Encore faut-il respecter les fondamentaux : repérer les internautes dits "intentionnistes" en déposant un cookie sur leur ordinateur pour qu'ils soient reconnus lors d'une prochaine visite et concevoir des messages qui leur donnent envie de faire ce qu'ils n'ont pas fait la première fois : acheter. Ainsi conçu, le reciblage publicitaire fournit aux marques les outils pour transformer des intentions d'achats en chiffre d'affaires et, ainsi, réduire les abandons de panier. C'est efficace, à condition d'obéir à quelques règles, la première étant le respect de l'internaute. Souvent taxé d'intrusif - la bannière présente sur toutes ses pages web après la visite sur un site marchand, est irritante - le retargeting doit répondre au devoir d'information et de consentement du consommateur. Pour les annonceurs, l'identification du potentiel client sur différents canaux et la mise en commun de ses données restent un défi. Recibler un individu avec un produit qu'il a déjà acheté, la pire des bévues.

Retargeter, c'est...

Le retargeting multicanal se décompose en plusieurs étapes. La première consiste, à la suite de la visite d'un prospect sur le site de l'annonceur, à récupérer des données clients, transactionnelles ou comportementales, par le biais de cookies. Nombre de pages vues, temps passé sur chacune d'elles, langue, horaire... Les données de navigation devront, ensuite, être analysées et croisées avec la base de données CRM de l'annonceur, pour définir l'intérêt de recibler ce prospect sur un autre canal, en déterminant des scores d'appétence.

Puis, vient le temps du choix du canal de communication afin de diffuser le bon message au bon moment : display, e-mail, téléphone (fixe ou mobile) ou même courrier adressé, le reciblage publicitaire multicanal, c'est la promesse de relancer l'intérêt de l'individu intentionniste, tant sur le Web que dans la vraie vie et de concrétiser, enfin, l'acte d'achat.

Centraliser les points de contact

Le retargeting multicanal porte en lui la notion de réactivité, car l'intention d'achat est une donnée périssable. Ainsi, le reciblage s'appuie sur le déploiement d'une technologie Data management platform (DMP), grâce à laquelle l'annonceur peut, notamment, stocker l'ensemble des données de navigation de l'internaute et stimuler le potentiel consommateur, à la suite de sa visite.

Eviter la déperdition d'individus liée au changement de canal

Au coeur du processus ne se trouve plus l'identification d'un terminal, mais bien celle d'un individu, voire d'un foyer, si l'on parle de reciblage multicanal. La difficulté du multicanal demeure de rattacher un cookie à un identifiant unique anonymisé et ce, quel que soit le terminal ou le navigateur, afin de poursuivre le dialogue avec l'individu intentionniste. Le principal défi consiste donc à éviter la déperdition d'individus liée au changement de canal : passage du magasin au mobile, par exemple, via l'envoi d'une push notification après le passage d'un prospect en boutique.

Combiner le on et le off line

Un des grands enjeux, pour faire du marketing multicanal, est d'exploiter la complémentarité entre le on et le off line. On utilise alors les informations on line au service du off line, et vice versa, afin d'accompagner le consommateur tout au long de son processus d'achat, que celui-ci soit en magasin ou sur Internet. À l'instar des hôtels Starwood, aux États-Unis, qui proposent à leurs clients de vivre une expérience extrêmement personnalisée, grâce à l'utilisation d'un "cookie physique" (ibeacon) lors de leurs passages dans les hôtels de la chaîne. Bien que coûteux, le changement de canal a du sens, car chaque mode de communication renvoie à des niveaux différents d'implication selon les individus.

LES EXPERTS

Raphaël Fétique, cofondateur, Converteo

Grégory Gazagne, executive director, Criteo

Philippe le Blanc, directeur data groupe, Mediapost Communication

Retargeting : le cross-device, Graal des marques

Retargeting : le cross-device, Graal des marques

Retargeting : le cross-device, Graal des marques

Le retargeting, ou reciblage publicitaire, innove. Le point sur les tendances, à l'occasion d'une conférence organisée par le leader du retargeting [...]

Ciblage comportemental : Criteo poursuit sa croissance

Ciblage comportemental : Criteo poursuit sa croissance

Ciblage comportemental : Criteo poursuit sa croissance

Le spécialiste du reciblage personnalisé, créé à Paris en 2005, surfe sur une croissance à trois chiffres et mise sur l'innovation technologique. [...]