Recherche

Rachat de Darty par la Fnac : un géant multicanal est né

Publié par le | Mis à jour le
Rachat de Darty par la Fnac : un géant multicanal est né

Après une bataille de plusieurs mois, la Fnac a été autorisée par l'Autorité de la concurrence à racheter Darty.

  • Imprimer

Le mariage est officialisé. La Fnac a été autorisée à racheter Darty le lundi 18 juillet, à condition de céder six magasins à Paris et région parisienne.

La Fnac avait remporté la bataille pour ce rachat contre Conforama en avril 2016. Le distributeur de meubles proposait 1,09 milliard alors que la Fnac proposait 1,16 milliard d'euros pour racheter Darty. L'enseigne de produits culturels et électroniques avait déclaré avoir obtenu le soutien de la majorité des actionnaires de Darty.

L'Autorité de régulation a évalué la concurrence en prenant en compte les magasins physiques des deux enseignes mais aussi leurs sites internet et ceux des deux pure-players Amazon et Cdiscount. Le résultat a été l'obligation de baisser la part de marché des magasins physiques de Darty et de la Fnac, qui passera donc par la cession de cinq magasins Darty et un de la Fnac. En 2016, la Fnac possède 121 magasins en France et Darty 222.

Darty renforce ainsi son développement dans les produits techniques (55% des ventes de la Fnac). D'après les informations du Monde, la Fnac, qui détient 29,73% du capital de Darty, "a indiqué avoir reçu des acceptations valides représentant 62,16% supplémentaires, à l'issue de la première date de clôture de son offre".

La concurrence du digital et notamment des pure-players Amazon et Cdiscount est reconnue pour la première fois par l'Autorité de la concurrence, qui ne fait plus de différence entre les deux canaux.