Recherche

La Presse Libre mutualise les abonnements média

Publié par le - mis à jour à
La Presse Libre mutualise les abonnements média

Next INpact et Arrêt sur Images ont dévoilé la version bêta d'une nouvelle offre d'abonnements groupés aux médias en lignes indépendants.

  • Imprimer

"Cap décisif" (dixit Arrêt sur Images) voire même "révolution" (selon les termes de Next INpact) : le portail web "La Presse Libre" a officiellement été mis en ligne ce 9 août 2016. Motivés par la devise "l'union fait la force", les titres de presse en ligne d'actualité numérique Next INpact et d'actualité média Arrêt sur Images ont donné naissance à un site permettant de mutualiser les abonnements aux médias en ligne indépendants. Par indépendants, comprendre des sites proposant à ses lecteurs un système d'abonnement sans publicité, censé garantir la neutralité journalistique.

Le numéro d'équilibriste du modèle économique de la presse en ligne

Le modèle de "La Presse Libre" s'inspire de l'abonnement conjoint proposé par Arrêt sur Images et Mediapart dès 2012. Deux médias partageant un modèle économique sans publicité ni subventions publiques, et par conséquent en première ligne face à la difficile rentabilité de la presse en ligne. En 2015, tous deux avaient ainsi été condamnés à un important redressement fiscal (4,1 millions d'euros concernant Mediapart) pour s'être auto-appliqués le taux de TVA de la presse écrite (2,1%, soit près de 10 fois moins que la TVA classique). Si l'appareil législatif français a décidé d'aligner les taxes en 2014 (sans effet rétroactif), la presse web (et plus particulièrement ses acteurs indépendants) se débat toujours pour faire accepter le modèle de l'abonnement face à l'hégémonie du tout gratuit. Il aura fallu 4 ans à Next INpact et Arrêt sur Images, qui avaient déjà collaboré sur l'émission bihebdomadaire "14H42" en 2013, pour élaborer une formule d'abonnements communs permettant d'offrir un contenu libre de toute publicité et à prix attractif aux lecteurs tout en assurant la rémunération des éditeurs.

Next INpact, Arrêt sur Images et Hors-Série (émanation culturelle d'Arrêt sur Images) sont les premiers titres à figurer dans l'abonnement de "La Presse Libre". Le portail web, soutenu par le Syndicat de la Presse Indépendante d'Information en Ligne (créé en 2009 par Arrêt sur images, Bakchich, Indigo Publications, Médiapart, Rue89, Slate.fr et Terra Eco), a annoncé l'arrivée prochaine du jeune média Les Jours (lancé en février dernier par les anciens de Libération Isabelle Roberts et Raphaël Garrigos) et de la nouvelle version du site d'Alternatives Économiques. D'autres acteurs devraient rapidement rejoindre l'aventure, à l'instar du mailing d'information quotidien Brief.me qui a annoncé sur Twitter y travailler actuellement, malgré un certain nombre de refust essuyés par "La Presse Libre" selon ses fondateurs. Ce projet, auto-financé sans l'aide d'organismes d'Etat et qui souhaite s'émanciper des GAFA (Google News, Facebook Instant Articles...), alloue 10% des abonnements prélevés à son fonctionnement, les 90% étant reversés aux éditeurs (hors TVA et frais bancaires). "La Presse Libre" réfléchit également à une gouvernance commune aux différents médias membres, pour l'instant assurée par Next INpact.