Recherche

My Little Paris traverse l'Atlantique

Publié par le | Mis à jour le
My Little Paris traverse l'Atlantique

La startup rachetée par Aufeminin agrandit son carnet d'adresser en lançant une déclinaison américaine de sa newsletter : La Parisienne.

  • Imprimer

"You were born to be French. But accidents happen." Les femmes américaines pourront désormais s'inspirer du charme à la française qui suscite tant d'attention Outre-Atlantique. My Little Paris lance une déclinaison anglophone de sa newsletter de bons plans lifestyle (mode, beauté, culture, décoration, food) créée en 2008 par les soeurs Péchiodat et l'illustratrice Kanako Kuno. Comment boire du champagne en public, quels sont les designers à suivre mais aussi quelles adresses secrètes visiter lors d'un voyage dans la capitale française, tels seront les sujets abordés dans la lettre électronique "La Parisienne" diffusée deux fois par semaine.

La startup française à l'assaut de l'international

En 8 ans, les adresses cachées et les bons plans de Fanny et Amandine Piéchodat ont conquis plus de 3 millions de lectrices, bien au-delà de la cinquantaine d'amis inscrite à leur newsletter des débuts. Une expansion dopée par l'acquisition fin 2013 de 60% de celle qui était alors une jeune pousse par le groupe média Aufeminin. Les 40% restants étant définitivement rachetés d'ici à la fin 2017. Jusqu'ici, la société a surtout misé sur l'e-commerce pour se développer en dehors des frontières de l'hexagone. Depuis 2011, My Little Paris propose des box thématiques sur abonnement (My Little Box avec des produits lifestyle/mode/beauté, Gambettes avec des collants), qui sont aujourd'hui distribuées auprès de 100.000 abonnées en France, en Grande-Bretagne et au Japon. L'activité, qui représenterait 65% des sources de revenus de l'entreprise, ne semble (pour l'instant ?) pas au programme du développement américain.

Benjamine de la rédaction, je jongle entre médias et études marketing pour Marketing et les sites E-marketing.fr, Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr. [...]...

Voir la fiche
La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]