Recherche

Les supports mobiles portent la croissance de l'audience de la presse

Publié par le - mis à jour à
Les supports mobiles portent la croissance de l'audience de la presse

L'audience globale des marques de presse a progressé de 4 % en 2015, selon l'étude One Global de l'ACPM, qui mesure l'audience sur les supports papier et numériques.

  • Imprimer

La lecture de la presse sur les supports numériques est désormais bien ancrée dans les usages. Selon les résultats de l'étude One Global de l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM), plus de deux tiers des Français (70% soit 36,1 millions de personnes) consultent au moins une marque de presse en version digitale (ordinateur, tablette ou mobile). De plus en plus de lecteurs passent d'un mode de lecture à l'autre, en fonction du moment de la journée et du device qu'ils ont à leur disposition.

Un lecteur peut en effet lire son quotidien papier le matin, être alerté de l'actualité sur son smartphone pendant la journée, approfondir un sujet sur son ordinateur au bureau, revenir sur un article le soir sur sa tablette... Le nombre de dupliquants entre le print, l'ordinateur, le mobile et la tablette est d'ailleurs le seul profil d'utilisateur qui progresse (+ 2 points à 19%), tandis que les exclusifs print passent sous la barre des 50%.



Les lectures sur papier ne représentent plus que 51 % des lectures. Les lectures digitales (49 % du total) se répartissent entre l'ordinateur (53 %), le smartphone (26 %) et la tablette (21 %).

Les supports mobiles en plein essor

Pour 100 lecteurs print, le digital apporte en moyenne 73 lecteurs supplémentaires, en particulier du fait de la croissance des supports consultables en mobilité. De fait, plus d'un Français sur deux (53 %) lit la presse sur des supports mobiles. Au sein des lectures digitales, ces supports (26 % pour le smartphone et 21 % pour la tablette) challengent fortement l'ordinateur (53 %). Le téléphone mobile est utilisé par 42 % des lecteurs de presse sur supports mobiles (soit 21,7 millions de personnes), tandis que 27 % ont recours à une tablette (13,8 millions).

La lecture en mobilité est particulièrement pratiquée par les urbains (59 % lisent au moins une marque de presse sur tablette ou mobile), par les jeunes (55 % pour les 15-24 ans et 33 % pour les 25-39 ans) et les hommes CSP+ (28 %).

+ 8 % d'audience grâce aux tablettes

Les tablettes, qui ont été introduites dans l'étude One Global sur la quatrième vague de 2015, engendrent en moyenne 8 % d'audience exclusive pour les marques de presse concernées. L'évolution par famille montre parfois des variations plus importantes. On note près de 10 points d'écart sur l'évolution d'audience avec et sans tablette pour la presse de télévision, du fait de la performance des applications mobiles développées par les magazines TV (Télé Loisirs, Télé 7 Jours...). Egalement 6 points d'écart pour la presse féminine, qui inclut notamment la presse de cuisine, qui s'est aussi montrée très active dans ce domaine : quoi de plus pratique qu'une tablette pour suivre sa recette lorsqu'on cuisine ! La tablette peut aussi jouer le rôle d'amortisseur dans la chute des audiences. Alors que l'audience des news-magazines recule de 14,3 % sans la tablette, la baisse est ramenée à 7 % quand on intègre les lectures sur ce support.



Les marques de presse sont aussi très consultées sur les réseaux sociaux : 55 % des utilisateurs réguliers de Twitter suivent une marque de presse, 44 % des utilisateurs de Google+ et 38 % de ceux de Facebook.


Les résultats de la première vague 2016 des résultats One Global sur les lectures print et numériques des marques de presse ont été obtenus par la fusion des quatre études de référence One 2015 sur le print, et du Panel Internet Fixe Médiamétrie//NetRatings et des panels Internet Mobile et le Panel Tablette de Médiamétrie de janvier 2016.