Recherche

Gratuitcgratuit.com lutte contre la vente des données personnelles

Publié par le | Mis à jour le
Gratuitcgratuit.com lutte contre la vente des données personnelles

Le collectif gratuitcgratuit.com lance le site de mise en relation entre consommateurs et professionnels tipse.fr, dans l'optique d'une approche plus respectueuse du consommateur.

  • Imprimer

Marketing et éthique ne sont pas incompatibles. C'est la conviction de l'Institut de l'éthique, fondé par François Gravet (ex-directeur marketing de Butagaz) et à l'origine du collectif gratuitcgratuit.com. Ce dernier entend proposer une alternative aux sites de mise en relation avec des professionnels sur Internet (notamment dans le bâtiment ou l'hôtellerie), dont le modèle repose sur la vente de données des utilisateurs. "Les modèles économiques des sites internet sont aujourd'hui de plus en plus en train de converger vers la monétisation des données des utilisateurs, explique François Gravet, et cela pousse un certain nombre d'éditeurs de sites à passer sur des modèles en apparence gratuits." En effet, les données personnelles indiquées dans les demandes de devis sont généralement revendues aux installateurs, pour une sommes comprise entre 30 et 50 euros, selon le collectif.

"C'est pourquoi, avec tipse.fr, par exemple, nous voulons proposer aux internautes une sorte d'alter-médiation, explique François Gravet. Un site de mise en relation très classique mais qui ne fonctionne que par le don. Celui, bien sûr, du professionnel qui aura gagné grâce à ce site une nouvelle affaire, une réservation, une vente... Et le don également du consommateur qui en plus d'apprécier de ne plus être considéré comme un produit, aura pu faire un choix éclairé." Le site s'engage à ne pas contenir de publicité, en pas contenir de fichier espion destiné à tracker l'activité de l'internaute et à demeurer gratuit. Une série de plateformes similaires sont en cours de développement: Rekko.biz, Primes-energie.org, Caloo.org et Passeport-habitat.org. Le collectif entame une première levée de fonds de 50000 euros sur la plateforme Hello Asso pour mener à bien son projet.

Pour aller plus loin:

[Tribune] Les consommateurs ont-ils vraiment besoin d'éthique?






no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour le magazine Marketing et le site [...]...

Voir la fiche