Recherche

Economie numérique : quels scénarios pour 2025 ?

Publié par le - mis à jour à
Economie numérique : quels scénarios pour 2025 ?

Plutôt Amazon, Microsoft, Wikipedia ou Netflix ? À l'occasion de la sortie de son rapport annuel sur l'économie digitale, l'IDATE évoque quatre modèles de transformation pour les entreprises des secteurs d'activité Internet, télécoms et télévision.

  • Imprimer

Le 14 juin dernier, l'IDATE DigiWorld, institut d'études européen de l'économie numérique fondé en 1977, présentait son 16ème rapport annuel sur les secteurs de l'Internet, des télécoms et de la télévision. Le DigiWorld Yearbook 2016 estime notamment que les seuls marchés des services télécoms et Internet atteindront 2900 milliards d'euros d'ici à 2025, avec une croissance moyenne de 7% par an. Comment les entreprises concernées vont-elles se transformer dans les dix prochaines années dans un contexte marqué par une vague d'innovations continue et par un impératif de confiance exigé par les consommateurs ? A défaut d'un modèle unique, l'IDATE prédit quatre scénarios possibles avec une possible convergence, chère au groupe SFR qui l'a récemment mise en application.

Une plateforme "Mall" centrée sur le consommateur

Amazon, Tripadvisor et Walmart illustrent le premier scénario qualifié de "Mall" et caractérisé par l'essor des plateformes. Ces dernières intègreraient le développement d'innovations propriétaires pour proposer aux consommateurs toujours plus de services. Ces services étant conçus de manière personnalisée grâce au traitement à grande échelle des données clients. Ces services numériques, portés par le payant, pourraient représenter 2.973 milliards d'euros en 2025.

Des services basés sur la data en "Open" accès

"Open" data mais aussi "open" technologie, une combinaison qui permettrait une interopérabilité des services et des acteurs via l'utilisation du cloud ou de la connectivité. Ce marché des services numériques à prix faibles (voire gratuits) mais consommés en masse atteindrait les 2,912 milliards d'euros en 2025, soit près du double du chiffre recensé en 2014. Incarné par le modèle Wikipedia, ce scénario serait propice au développement ru RTB et des objets connectés payants.

Un modèle "Trust" fermé et sécurisé

Ce troisième scénario est une réponse à la problématique de la cyber sécurité qui prend de plus en plus d'importance chez les consommateurs. Pour bénéficier d'un niveau minimum de sécurité et en particuliers de protection de leurs données personnelles, ces derniers seraient prêts à payer le prix nécessaire auprès d'un petit nombre d'acteurs capable de répondre à leurs attentes grâce à des technologies propriétaires. Ce au détriment des modèles que sont le cloud ouvert ou la publicité ciblée. Ce marché illustré par les exemples d'Alibaba ou de Microsoft représenterait 2,862 milliards d'euros à l'issue des dix prochaines années.

Le modèle économique lucratif de l' "Automated"

L'automatisation à grande échelle pour générer d'importants revenus, telle est la base de ce modèle économique adopté par Netflix, Uber ou encore Iliad. Le scénario "Automated" se concentre sur des services numériques pour lesquels le gain utilisateur est conséquent, à l'instar de l'économie collaborative ou du service par abonnement. Des services difficiles à monétiser qui auraient ainsi une croissance moindre au global, 4,2% par an, pour atteindre 2,213 milliards d'euros en 2025 selon les projections.