Recherche

Comment devenir une entreprise data-driven?

Publié par le - mis à jour à
Comment devenir une entreprise data-driven?

Mardi 6 décembre, emarketing.fr et IBM ont organisé, à Paris, une matinée consacrée aux tendances du marketing digital. Parmi elles, la dark social et la dark data prouvent l'enjeu, pour toutes les entreprises, de devenir data-driven.

  • Imprimer

Devenir data-driven, savoir collecter, trier, stocker et surtout analyser les données. Telle est l'ambition de nombre de directions marketing. Pas étonnant donc que la matinée, consacrée aux tendances marketing digital et organisée par emarketing.fr et IBM, ait beaucoup tourné autour de cette problématique. "La data ne doit plus être l'affaire de quelques "sachants", mais celle de tous les collaborateurs", insiste Raphaël Fétique, directeur associé de Converteo, cabinet de conseil en digital et cross-canal. Une démocratisation de la data qui ne pourra être impulsée que par un Comex convaincu de la nécessité d'investir dans la formation de ses salariés et dans les outils, notamment de data-visualisation.

Et qui nécessitera de repenser la structure même de l'entreprise. "L'enjeu est de collecter de la data comportementale. Or, pour l'heure, les entreprises ne sont pas organisées consumer centric, mais plutôt en silos. Sans pour autant abattre ces derniers, il faut créer de la transversalité et des connexions entre eux, poursuit Raphaël Fétique. Ne pas amorcer ces transformations, c'est risquer d'investir dans des outils technologiques, qui fonctionneront à seulement 10-15 % de leur capacité et qui ne seront donc jamais amortis."

L'autre écueil à éviter, c'est, pour l'expert, de se tourner, sur les postes très cruciaux de data-scientists, vers des profils junior. "Il est facile d'embaucher des personnes qui ont les mêmes compétences que nous. Ça l'est moins quand on ignore jusqu'à l'intitulé des profils, la fiche de poste ou le degré d'autonomie à accorder. La facilité, alors, est de se rabattre vers de jeunes professionnels qui n'auront pas forcément le background nécessaire pour impulser toutes les transformations nécessaires", argumente Raphaël Fétique.

Ce n'est que parallèlement à ces mutations que pourront s'intégrer les outils technologiques qui, eux, ne cessent de se perfectionner. Après ses solutions Digital Analytic, Unica (marketing automation), Tea Leaf (Session replay), IBM a ajouté Watson, dernière brique destinée à infuser du cognitif à l'ensemble de son offre. En d'autres termes, Watson vise, à terme, à faire parler la data pour gérer, avec le consommateur, une relation quasi-automatique. Une relation qui ne sera pas seulement "informatique". "Watson perçoit les émotions. Or, on sait aujourd'hui que ce sont elles qui déclenchent l'achat, assure Jeremy Waite, Marketing Evangelist d'IBM. Watson ressent aussi l'humeur et peut, en fonction, raccourcir ou rallonger la customer journey."

Autant de promesses à la hauteur des potentialités promises par la data. Des données qui sont loin d'avoir livré tous leurs secrets. Jeremy Waite prédit la montée en puissance, en 2017, de deux types de données, encore très peu connues. D'abord, la dark data, c'est-à-dire celle non structurée, non analysée, représenterait, selon les études, 80 % des datas circulant dans l'entreprise. Et ensuite, la dark social, c'est-à-dire l'ensemble des interactions sociales échappant aux réseaux sociaux. Un bouche-à-oreille 4.0 que les marques ne seraient pas contre écouter...

À lire aussi :

Les entreprises françaises exploitent-elles bien leurs data?

En 2016, la data a fait du bruit

Reporter en presse quotidienne, j'ai découvert, après quelques années au Canada, l'industrie française par le prisme du luxe et de la beauté. Rédactrice [...]...

Voir la fiche
Où en est le data driven marketing & advertising?

Où en est le data driven marketing & advertising?

Où en est le data driven marketing & advertising? Où en est le data driven marketing & advertising?

En seulement trois ans le data driven marketing advertising DDMA est passe une discipline de niche un axe de developpement strategique pour [...]

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Partager la comprehension et le traitement de la donnee l ensemble des metiers de entreprise La demarche data driven beaucoup apporter aux marques [...]

Disrupter avant d'être disrupté ?

Disrupter avant d'être disrupté ?

Disrupter avant d'être disrupté ?

Telle est la question que pose Forrester qui indique que les entreprises data driven se developpent huit fois plus vite que la croissance du [...]

[Marketing Day 2016] Data driven marketing 2/2

[Marketing Day 2016] Data driven marketing 2/2

[Marketing Day 2016] Data driven marketing 2/2

Data scientist data analyst chief data officer ces metiers sont de plus en plus prises en entreprise ou les donnees semblent guider les prises [...]

Data Marketing : collecter la bonne donnée

Data Marketing : collecter la bonne donnée

Data Marketing : collecter la bonne donnée

Des millions de donnees on et off line sont la disposition des marketeurs et leur collecte est devenu un enjeu majeur pour les entreprises Ce [...]

Alain Lévy, le data driven p-dg

Alain Lévy, le data driven p-dg

Alain Lévy, le data driven p-dg

Alain Levy patron de Weborama la data chevillee au corps Celui qui fait de son entreprise une data driven company compte bien insuffler ce souffle [...]

[Fiche métier] Le data protection officer

[Fiche métier] Le data protection officer

[Fiche métier] Le data protection officer

Nouvelle appellation du CIL le data protection officer ou delegue la protection des donnees un champ de mission plus large Son role assurer [...]

Salon Big Data 2017: cap sur l'agilité et l'IA

Salon Big Data 2017: cap sur l'agilité et l'IA

Salon Big Data 2017: cap sur l'agilité et l'IA

Le grand rassemblement annuel dedie la data repondra aux interrogations des entreprises qui souhaitent revoir leur organisation autour de la [...]