Recherche

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Publié par le - mis à jour à
Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance 2016. Aujourd'hui, c'est au tour de data lake, présenté par Jeanne Bordeau, fondatrice de l'institut de la qualité de l'expression.

  • Imprimer

Le Net file la métaphore maritime. Nous "surfons" sur le Net avec des "navigateurs". Nous "naviguons" de site en site. Dans la même veine, le "data lake" désigne un lac de données où toutes les informations récupérées, notamment, sur les réseaux sociaux, peuvent être ­stockées. Ainsi, le data lake implique que la course au big data, mal maîtrisée, peut conduire à la noyade. Pour que le crawl dans le big data se transforme amène à une victoire, il faut tout d'abord simplifier ses procédures. En effet, il est plus aisé de tout réunir dans un seul "lac", que ce soit les données déjà organisées par des progiciels ou celles qui sont désordonnées, puisqu'elles arrivent en continu des applications clients et des réseaux sociaux.

La référence au lac coule de source. De fait, les lacs peuvent être artificiels et résulter d'une intervention humaine. Le data lake ne préexiste pas à l'état naturel, il nécessite de construire et structurer les informations. C'est un butin que possèdent les marques. Cette réserve de pêche peut devenir une source de richesse?: elle permet de personnaliser la relation client si l'équipage est à la hauteur et s'il peut agir au sein d'une "social room" (local dédié à la gestion des réseaux sociaux, sur lequel défilent des posts en continu sur une multitude d'écrans). La mission de l'équipe consiste à plonger dans le magma d'infos et à détecter les pépites, les signaux qui permettront d'être proactif, d'anticiper les attentes du consom'acteur.

L'expression "data lake" prouve ­également que le numérique est friand de nouvelles expressions imagées, telles des cartes au trésor qui promettent des eldorados virtuels?!

Jeanne Bordeau est la créatrice d'un bureau de style en langage, l'institut de la qualité de l'expression, auquel les entreprises confient des missions de diagnostic et d'écriture. Elle est aussi conférencière, enseignante à La Sorbonne et à l'ESG. Artiste, elle expose chaque année des tableaux liés à l'actualité du langage.







no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour le magazine Marketing et le site [...]...

Voir la fiche