Recherche

[CESUnveiled] Les 3 start-up les plus rupturistes

Publié par le | Mis à jour le
[CESUnveiled] Les 3 start-up les plus rupturistes

Spécialiste du "back end", place de marché pour les API ouvertes, bracelet connecté intégrable à n'importe quelle montre... Une sélection des start-up les plus prometteuses ou atypiques s'impose, réalisée par notre envoyé spécial, Gilbert Réveillon.

  • Imprimer

Le CES n'est plus simplement le temple du B to C mais également du B to B to C. Les start-up s'intéressent de plus en plus à l'innovation dans l'expérience utilisateur et misent sur des plateformes participatives. Si le CES a récompensé 25 participants français lors des Innovations Awards le 25 octobre, il est également passé à côté d'autres pépites françaises. Sélectionnées pour l'Eureka Park, ces jeunes pousses, à l'instar de Kuzzle, surprennent par leur ingéniosité et leur capacité à redéfinir les règles du marketing digital sur l'ensemble de la chaîne de valeur. Ainsi, le marketing digital ne se résume pas aux objets connectés gadgets mais s'attaque à la gouvernance de l'allocation des ressources d'une entreprise et de son écosystème.

C'est ainsi que se distinguent les trois champions suivants: à nous, marketers, d'explorer de nouveaux horizons!

La start-up est spécialisée dans le back-end, c'est-à-dire la partie technique d'une application mobile à laquelle l'utilisateur final n'a pas accès. Elle comprend le stockage, les notifications, la recherche, les fonctionnalités de géolocalisation, notamment. Selon l'entreprise, "il représente 30 à 40% des coûts du développement total d'une application et engendre une dépense d'environ 150$ par heure". Kuzzle ouvre le développement d'applications à tous les développeurs et raccourcit leur cycle de développement.

L'offre de Kuzzle prouve que le CES n'est plus seulement une affaire de B to C mais également de B to B to C. Ce disrupteur propose une plateforme pour développeur et des places de marchés d'API, mais s'attaque aussi à la réduction de l'empreinte carbone pour toute l'industrie du digital, à l'heure où plus de 50% de toutes les apps dans le monde devront être refaites d'ici à fin 2017. Les fondateurs ont pour ambition de réduire de plus de 40% les ressources nécessaires pour le back-end, la face cachée stratégique de l'iceberg numérique... Le jury du CES n'a pas récompensé cette pépite lors de la remise des Innovation Awards, pourtant, son potentiel semble immense.

- Interview de Pierre Deniset (président de Kuzzle)

- Interview de Françoise Nauton-Inglis (dg et directeur financier de Kuzzle)

Ce spécialiste du wearable tech est l'un des lauréats français présenté en conférence plénière par Gary Shapiro, CEO de la société organisatrice du CES. Le CT Band a reçu un prix dans les catégories "wearable technologies" (technologies portables) et "fitness, sports and biotech". Ainsi, Rifft sera présente au CES 2017 de Las Vegas. CT Band est un bracelet connecté qui se greffe à n'importe quel cadran de montre classique pour en faire un objet connecté. Le résultat est à la fois ingénieux et très réussi sur le plan de l'intégration digitale (la technologie se greffe au savoir-faire des horlogers). Une bonne illustration d'un "B to B to C empowered", qui devrait faire un carton à l'export!

TapCards conjugue impression photo et connexion à un album numérique en ligne. L'utilisateur crée d'abord un album numérique sur la plateforme, puis choisit son cliché préféré et le reçoit chez lui imprimé. Lorsqu'il pose son smartphone sur l'image, l'intégralité de son album s'affiche. Une expérience numérique tant B to C que B to B to C ou B to B en marque blanche... L'expérience utilisateur est centrée sur l'émotion. TapCards promet également un usage B to B (retours sur des événements, réunions, séminaires...), après deux années de travail d'une équipe très restreinte.

- Interview de Raphaël LOMBARD (CEO de Tap Card)


Gilbert Réveillon est le président TIC et Economie au CNCCEF (Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France). Il a été double lauréat "Innovation Award": au CES 2014 Digital Health Summit, et au CES 2015 Sport & Wearable Technologies, en tant que CEO de start-up. À suivre sur @Revgigi (Twitter/Periscope).



Pour aller plus loin:

[CES Unveiled Paris] Un marketing de l'innovation hors normes

Gilbert Réveillon en collaboration avec Stéphanie Marius

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

PrivaCircle: un Internet sûr et équitable sur abonnement

PrivaCircle: un Internet sûr et équitable sur abonnement

PrivaCircle: un Internet sûr et équitable sur abonnement

A l'instar d'Edward Snowden, la start-up PrivaCircle milite pour la protection de la vie privée en ligne tout en instaurant un système de rémunération [...]

5 MarTech qui réinventent le parcours client

5 MarTech qui réinventent le parcours client

5 MarTech qui réinventent le parcours client

Spécialisées dans le marketing, ces start-up créent des opportunités de vente inédites et renouvellent l'expérience achat. Elles surprennent [...]

[Billet] L'esprit Start-Up: tout le monde veut l'avoir!

[Billet] L'esprit Start-Up: tout le monde veut l'avoir!

[Billet] L'esprit Start-Up: tout le monde veut l'avoir!

"Sens dessus dessous": la spécialiste du langage Jeanne Bordeau analyse le sens et le poids (marketing) des mots. Aujourd'hui l'esprit Start-Up [...]

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

De retour dans la capitale, le pop up store parisien de Kiabi vient d'ouvrir ce vendredi 25 novembre 2016. Objectif ? S'implanter de façon plus [...]