Recherche

[Instituts d'études] L'esprit d'innovation, gage de succès de BVA

Publié par le - mis à jour à
[Instituts d'études] L'esprit d'innovation, gage de succès de BVA

Second dans notre classement des instituts d'études les plus rentables réalisé avec Manageo, BVA fonde son dynamisme sur une adaptation rapide aux évolutions du secteur, une politique d'innovation soutenue et un développement organisé autour d'axes métiers clairement définis. Démonstration.

  • Imprimer

BVA est une figure majeure dans l'écosystème des études. Pour son directeur général Pascal Gaudin, cela tient à sa bonne capacité d'évolution à un contexte en perpétuelle mutation: "Notre métier doit s'adapter dans un monde où la data est omniprésente, à travers les réseaux sociaux, les CRM de nos clients, les données collectées sur mobile... BVA a compris assez tôt que l'enquête, auparavant la source principale de nos études, n'est plus la seule manière d'obtenir de l'information." Grâce à cette anticipation des mutations du secteur, BVA a entrepris de repenser son approche, ses métiers et son offre de prestations. En privilégiant aux études figées la mise en place de plateformes permettant à ses clients d'agir, de manière opérationnelle et quasi-immédiate, sur l'amélioration de l'expérience-client par exemple. Cette approche sert aussi, sur le long terme, la réflexion stratégique des entreprises qui peuvent exploiter "en continu" les renseignements sur les comportements et les segmentations marché.

"Dans cette ère du marketing en temps réel, nous intervenons davantage sur la partie conseil et accompagnement tout en nous appuyant sur plus de technologies. L'organisation humaine évolue, les personnes dont nous avons besoin n'étant plus seulement des chargés d'étude mais aussi des analystes, des data-scientists, des data-architectes". Depuis plus de deux ans, BVA a gagné en agilité, travaille en mode projet et n'hésite pas à faire appel à des compétences extérieures : "Il y a des experts, des startups, de nouvelles technologies qui peuvent nourrir nos besoins. Nous travaillons donc dans un esprit d'écosystème, en complémentarité avec d'autres acteurs pour favoriser l'hybridation des expertises", argumente Pascal Gaudin.

Autre aspect de la stratégie maison: une équipe et près de 5% du chiffre d'affaire dédiés à la R&D. BVA mène des expérimentations avec des partenaires académiques, notamment sur les nouvelles théories comportementales. "Notre BVA Lab regroupe des acteurs internes et externes pour imaginer des méthodes disruptives par rapport à ce qu'on a l'habitude de faire. Cela nous permet d'offrir quelque chose de nouveau au marché, de faire évoluer nos services et d'avoir, dans certains domaines, une longueur d'avance." Les techniques autour du nudge - qui utilise les ressorts comportementaux pour modifier l'architecture de choix du consommateur - font partie de ces innovations.

BVA, qui se voit comme un multi-spécialiste plutôt qu'un généraliste, se concentre sur quatre domaines-clés. "L'innovation produit et la fidélisation client, que nous restituons sur la dimension "tendances marché", et pour lesquels nous définissons les leviers à actionner pour favoriser le comportement attendu", résume Pascal Gaudin. Des spécialités soutenues par une politique de croissance externe, à travers des acquisitions comme celle du leader américain PRS, qui a permis à BVA une plus forte implantation aux États-Unis en même temps qu'un renforcement de son expertise client et retail.

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

institut Harris Interactive presente la cinquieme edition de son barometre Social Life consacre aux medias sociaux Le point sur les tendances [...]

Disrupter avant d'être disrupté ?

Disrupter avant d'être disrupté ?

Disrupter avant d'être disrupté ?

Telle est la question que pose Forrester qui indique que les entreprises data driven se developpent huit fois plus vite que la croissance du [...]