En ce moment En ce moment

6 promotions sur 10 ne sont pas rentables pour les marques

Publié par le - mis à jour à
6 promotions sur 10 ne sont pas rentables pour les marques

La spirale promotionnelle se poursuit, mais la rentabilité se dégrade. La dernière analyse de Nielsen relève les opportunités d'amélioration pour les marques.

  • Imprimer

Est-ce que le jeu promotionnel en vaut la chandelle ? 60 % des promotions des produits de grande consommation en magasins ne sont pas rentables ... et la situation empire ! D'après une analyse des tendances sur les trois dernières années, réalisée par Nielsen, ce sont près de 500 milliards de dollars par an qui sont dépensés dans le monde, par des industriels PGC accordant bien souvent 20% de leur revenu à ces promotions. Nielsen a analysé la performance de 76 millions d'opérations promotionnelles dans 7 pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, France, Italie, Espagne et Canada) un scope de 750 milliards de dollars.


Performances des promotions magasin par pays, Produits de Grande Consommation, 2014




Si les moyennes observées dans l'étude sont plutôt proches entre les pays et catégories observées, les écarts s'avèrent considérables entre les promotions de différents industriels, certaines étant très performantes et d'autres pas du tout. Au sein de l'étude, les promotions les plus efficaces (les 10% les plus rentables) se révèlent 7 fois plus rentables que les moins efficaces (les 10% les moins rentables).

Et en France ?

En France, la proportion de promotions générant des pertes (58%) est à peine meilleure que la moyenne mondiale, mais néanmoins moins bonne qu'en Espagne, Allemagne, Canada et Italie, et semblable à la moyenne britannique. Aux Etats-Unis, le taux de promotions non rentables est bien plus élevé, à 71%.

Raphaël Proult, Directeur Sales Effectiveness chez Nielsen France, analyse la situation française dans un communiqué " La flambée des discounts promotionnels a atteint chez nous son paroxysme en 2014. Industriels comme distributeurs ont joué le jeu de la surenchère, mais pour quel objectif ? Faire du volume et gagner en part de marché... ou chercher à consolider les marges ? A travers cette méta -analyse, on voit que la rentabilité n'est pas au rendez-vous dans une large majorité de catégories... "


L'ensemble des résultats est disponible en cliquant sur cette data visualisation interactive, dévoilant les performances des promotions par pays, rayon et catégorie de produits.

  • L'analyse de la situation française à travers près de 200 catégories montre que parmi les meilleures rentabilités promotionnelles en 2014 se trouvent : les pâtes à tartiner, les huiles ou les cosmétiques pour le visage, qui ont été profitables entre 5 et 6 fois sur 10.
  • A l'inverse, les pires rentabilités ont été observées sur: les édulcorants, les salades pré-emballées ou les papiers essuie-tout, pour lesquels seules 25% étaient rentables.

Performances des promotions magasin en France, par regroupement de catégories, 2014



Quelles pistes pour l'avenir ?

Paul Walker poursuit " la plupart des intervenants du PGC reconnaissent l'inefficacité des promotions trade, mais jusqu'ici, leur efficacité était le plus souvent une histoire d'approximations. Ce n'est plus le cas. Pour la première fois, Nielsen a les données globales pour montrer à quel point leurs investissements en promotions sont rentables. En regardant les ventes en magasin de chaque catégorie, nous pouvons évaluer le potentiel de meilleures promotions avant d'enclencher les investissements nécessaires. Les opportunités sont multiples à travers les rayons ! Comprendre ce qui fonctionne, et ce qui ne fonctionne pas, va nous permettre d'aider nos clients industriels à devenir plus stratégiques, moins tactiques, et au final récolter davantage de leur investissements en promotions."


AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche

Autres articles

Disparition de Sophie Callies
Disparition de Sophie Callies Disparition de Sophie Callies

Disparition de Sophie Callies

Par

est avec emotion que nous avons appris la disparition fin juillet de Sophie Callies fondatrice de SO xpert et contributrice de notre marque [...]

Quand le marketing s'empare du temps
Quand le marketing s'empare du temps

Quand le marketing s'empare du temps

Par

Les marques ne tarissent pas de creativite pour repondre tantot au regne de immediatete tantot au besoin de souffler Decouvrez les reperages [...]

4 bonnes pratiques pour rentabiliser son chatbot
4 bonnes pratiques pour rentabiliser son chatbot

4 bonnes pratiques pour rentabiliser son chatbot

Par

Apprecies par les utilisateurs les chatbots fleurissent et apportent connaissance client et efficacite Mais il semble encore difficile pour [...]

Engie : deux chatbots pour le prix d'un
Engie : deux chatbots pour le prix d'un

Engie : deux chatbots pour le prix d'un

Par

Engie fournisseur de gaz et electricite multiplie les experiences chatbot Objectif permettre ses clients entrer en contact avec sa marque tout [...]

Bagora fait l'acquisition de Carnet de Mode
Bagora fait l'acquisition de Carnet de Mode

Bagora fait l'acquisition de Carnet de Mode

Par

Bagora holding un groupe industriel francais dans le domaine des logiciels SaaS met la main sur Carnet de Modemarketplace internationale pour [...]