Recherche
Se connecter

Au cinéma, les enfant préfèrent les animaux

Publié par le

Junior City, institut d'études et de conseil spécialisé sur les 0-25 ans, révèle les préférences et les pratiques des enfants âgés de 1 à 6 ans en matière de cinéma.

  • Imprimer

Ne cherchez plus, la recette miracle d'un film pour enfants âgés de 1 à 6 ans existe : elle met en scène des insectes ou des animaux. C'est ce qu'il ressort du baromètre Pré-Kids' Mirror de l'institut d'études Junior City révèlant les préférences et les pratiques des tout-petits en matière de cinéma. Pour preuve, Bee Movie, Ratatouille, Le Renard et l'enfant, Happy Feet... sont de véritables succès auprès des enfants. Pour autant, ils n'en apprécient pas moins les aventures fantastiques puisque Harry Potter, Il était une fois et A La Croisée des mondes: la boussole d'or, sont également plébiscités par les 1-6 ans. Et ces plaisirs enfantins ne se vivant pas seuls, l'étude démontre que dans 69% des cas, les tout-petits vont au cinéma avec toute leur famille proche, et pas seulement avec un seul membre de la famille ou un proche extérieur.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

La montée en puissance des marques locales se poursuit
Etudes
La montée en puissance des marques locales se poursuit

La montée en puissance des marques locales se poursuit

Par La rédaction

Le classement Kantar Worldpanel des marques nationales les plus choisies en France et dans le monde révèle que La montée en puissance des marques [...]

Études: la fin des sens interdits
Etudes
Études: la fin des sens interdits

Études: la fin des sens interdits

Par Clément Fages

Bardé de capteurs ou dans une simulation virtuelle, le panéliste du futur voit ses cinq sens mis à contribution: plus que son avis, ce sont [...]

Les nouvelles exigences des consommateurs face aux marques
Etudes
Business
Les nouvelles exigences des consommateurs face aux marques

Les nouvelles exigences des consommateurs face aux marques

Par Business via Marketme

Le branding ne suffit plus à créer du lien avec des consommateurs de plus en plus méfiants... Et les jeunes diplômés sont dans le même état [...]