Recherche
Se connecter

Vente-privee.com lance Survey Lab

Publié par le - mis à jour à
Vente-privee.com lance Survey Lab

S'appuyant sur sa base de données de plus de 16 millions d'e-shoppers européens, Vente-privee.com crée un laboratoire d'études. Première analyse réalisée avec Nelly Rodi sur les tendances de consommation on line du prêt-à-porter en Europe. Explications de Julien Zakoian, directeur du marketing.

  • Imprimer

Vente-privee.com, (créé il y a 11 ans), leader européen sur le marché des ventes événementielles on line, crée une structure dédiée aux études, Survey Lab. « Vente-privee.com possède une manne incroyable, explique Julien Zakoian, directeur du marketing. Nous avons une base de données de plus de 16 millions d'e-shoppers européens actifs, dont 11 millions pour la France. Notre site reçoit 1,5 million de visiteurs uniques par jour en France. » De quoi, en effet, susciter un développement logique : mettre cette base au service des marques (plus de 1 500 marques partenaires). Survey Lab se positionne donc comme un laboratoire d'études et de tendances et propose de partager régulièrement des insights sur les marchés et sur les e-shoppers européens. « Nous pouvons réaliser soit des études larges sur un secteur comme celui du prêt-à-porter féminin en Europe, soit des études ad hoc sur des marques »,  ajoute Julien Zakoian, précisant toutefois que « le but de Survey Lab n'est en aucun cas de devenir un institut d'études ». Survey Lab s'appuie sur une équipe dédiée de cinq personnes, dirigée par Carole Chelli-Pannetier, responsable du pôle marketing intelligence de Vente-privee.com.

Survey-Lab s'appuie en effet sur une base de données sur le e-shopping en Europe, présentée dans un Livre Blanc.

La première étude réalisée par Survey Lab avec l'éclairage du cabinet de tendances Nelly Rodi : l'analyse des tendances de consommation on line du prêt-à-porter féminin en Europe (Espagne, Italie, France et Allemagne). Une étude qui se base sur les ventes de quelque 2,5 millions de pièces vendues (en 2011). Pour Nathalie Rozborski, directrice axe mode chez Nelly Rodi, « si les grands courants décryptés par Style 10, notre outil méthodologique d'analyse des styles internationaux se retrouvent dans les quatre pays étudiés, à savoir la tradition, la raison, l'évasion et l'émotion, chaque pays a ses spécificités ». En résumé, l'Allemagne est plutôt dans la tradition, la France dans la tradition et l'émotion, l'Italie dans l'émotion et l'Espagne dans l'évasion.

Dans les best Europe des produits les plus achetés en Europe : la robe, la mini-jupe, le noir (gilet et chemise), le T-shirt, le jean (slim, flare...), le blouson.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Rapport d'activité sur le commerce mobile au 2nd semestre 2016
Rapport d'activité sur le commerce mobile au 2nd semestre 2016

Rapport d'activité sur le commerce mobile au 2nd semestre 2016

Par Criteo

Sans le cross device le marketing one to one est une fiction Ce nouveau rapport se veut le reflet dun environnement commerce marque par la multiplication [...]

Sur le même sujet

Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an
Etudes
Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an

Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an

Par Laurence Moisdon

En 2017, un français sur cinq a regardé la télé autrement que ce soit en replay sur tv ou sur écrans internet ou encore en VoD ou SVoD.

Les marques face au pouvoir croissant du consommateur
Etudes
Les marques face au pouvoir croissant du consommateur

Les marques face au pouvoir croissant du consommateur

Par Laurence Moisdon

Dans un contexte de suspicion envers les marques de plus en plus prégnant, quelles sont les conséquences pour leur relation avec leurs consommateurs [...]