En ce moment En ce moment

Printemps des études : le secteur des études fait campagne

Publié par le | Mis à jour le
Printemps des études : le secteur des études fait campagne

La 6e édition du Printemps des études se tiendra à quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle. Comment a été pensé l'évènement face à cette échéance électorale qui fait la lumière sur le marché des études ? Réponse avec sa commissaire générale, Stéphanie Perrin.

  • Imprimer

Les 20 et 21 avril prochains, le Palais Brongniart accueillera pour la 6e année consécutive le Printemps des études. Cette année, 130 sociétés sont présentes et 2656 visiteurs sont attendus, et 81 prises de parole par 221 orateurs sont programmées. Des chiffres sensiblement similaires aux éditions précédentes, la manifestation ambitionnant de poursuivre son ouverture à l'international avec notamment une nouvelle signature anglophone "Research / Data / Insights" et une keynote d'ouverture confiée à l'Américain Peter Sherman, vice-président exécutif du second groupe mondial de communication Omnicom. Parmi les grands thèmes de ce salon, "la data aura un rôle central à un peu plus d'un an de l'entrée en vigueur du nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles" souligne sa commissaire générale Stéphanie Perrin. Alors que selon une étude du Medef, moins de 10% des entreprises interrogées considèrent qu'elles seront prêtes pour l'entrée en vigueur de cette nouvelle législation, Esomar, la Commission Européenne et la CNIL française et belge animeront ainsi une conférence pour aider les entreprises françaises à s'y préparer.

Les études en campagne

Pour cette 6e édition du Printemps des études, "l'opinion et par extension la filière études sont sur le devant de la scène en raison d'une année avec 4 échéances électorales (présidentielle, législatives)" introduit Stéphanie Perrin, d'autant que le secteur souffre d'un problème d'image à l'international suite notamment au Brexit ou à l'élection de Trump. Si l'évènement avait déjà anticipé cette actualité politique l'an dernier avec une conférence sur la mesure de l'opinion avec pour intervenants des instituts d'étude mais aussi Google et Twitter, le Printemps des études 2017 y consacrera 3 formats de prise de parole. À 48 heures du premier tour de l'élection présidentielle, la conférence "Présidentielle 2017 : J-2 ! Quand les sondeurs sondent leurs méthodologies" fera le point sur les outils d'écoute des citoyens d'hier et de demain avec L'Opinion, l'IFOP, Harris Interactive, Kantar Public France et BVA Opinion. 3 rendez-vous plus intimistes, "Dans l'isoloir avec", se tiendront en compagnie de 3 directeurs d'instituts d'études pour favoriser les échanges. Enfin, Kréalinks et Respondi présenteront des retours clients respectivement sur l'utilisation des communautés et des données émotionnelles dans la mesure de l'intention de vote.


Benjamine de la rédaction, je jongle entre médias et études marketing pour Marketing et les sites E-marketing.fr, Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr. [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Améliorer l'expérience utilisateur grâce au programmatique
Améliorer l'expérience utilisateur grâce au programmatique

Améliorer l'expérience utilisateur grâce au programmatique

Par Mediamath

Alors que le consommateur est devenu tres exigeant envers les marques les technologies ont desormais un role central jouer et apportent de multiples [...]

Sur le même sujet

Le secteur auto accro au SMS
Etudes
Le secteur auto accro au SMS

Le secteur auto accro au SMS

Par Amélie Riberolle

Wellpack dévoile son palmarès des secteurs les plus friands de ce levier marketing.