MENU
Recherche

Infographie Publicité : comment faire mouche auprès de la génération Y?

Publié par le

La génération Y attire l'attention des responsables marketing qui cherchent à conquérir cette cible de façon optimale. Pour aider les décideurs marketing à maximiser la réussite de leurs campagnes, Turn liste 4 grands groupes d'audience ainsi que les leviers marketing à actionner.

  • Imprimer

Les annonceurs investissent 500% de plus auprès de la génération Y que de toute autre audience. Mais comment faire mouche? Cible très convoitée des annonceurs, la génération Y n'est pourtant pas un groupe homogène. Turn, plateforme technologique d'aide à la décision pour les professionnels du marketing, a identifié 4 profils spécifique, ayant chacun leurs propres motivations, et met en exergue les leviers marketing à actionner pour toucher chaque tranche :

- Les ambitieux en difficulté financière représentent 57% de la génération Y. Ils aiment la bonne cuisine et sont toujours à l'affût des soldes et des bonnes affaires. Les marques doivent adopter davantage des stratégies de promotion, des offres limitées et des offres d'adhésion car ils y sont plus sensibles.

- Les heureux propriétaires (18%) correspondent à la tranche de revenus la plus élevée de la génération Y. La publicité vidéo est sous-utilisée pour ce groupe ; les spécialistes du marketing devraient s'efforcer d'aligner les médias à fort impact sur une audience qui ne demande qu'à dépenser.

- Les jeunes actifs aisés (17%), composés essentiellement de familles et comprenant des jeunes parents, sont perçus comme amateurs d'activités en plein air, sportifs, gastronomes et fanas de voyages. Les annonceurs n'investissent pas suffisamment dans les appareils portables pour atteindre cette audience toujours en mouvement ; les spécialistes du marketing devraient attirer leur attention en poussant leurs campagnes sur portables.

- Les accros à la TV (8%) : Qu'il s'agisse de téléfilms, de sport ou d'actualités, ce groupe ne peut pas se passer de télévision. Turn recommande de penser à entamer une étude approfondie des données. Les groupes qui présentent de fortes préférences peuvent révéler des centres d'intérêt uniques auxquels les spécialistes du marketing sont susceptibles de satisfaire plus spécifiquement.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter l'article suivant : Conquérir et fidéliser la génération Z : 4 conseils pour éviter les faux-pas