MENU
Recherche

"Merci beaucoup, il ne fallait pas !" : revendre ses cadeaux n'est plus tabou

Publié par le - mis à jour à
Papier cadeau anti esprit de Noël par Golem13
Papier cadeau anti esprit de Noël par Golem13

Plus de 6 Français sur dix trouvent qu'il n'est pas "incorrect" de revendre ses cadeaux de Noël. C'est 300 millions d'euros dépensés sans faire vraiment plaisir. Mais, bonne nouvelle pour la consommation : 42% vont racheter un autre cadeau.

  • Imprimer

En 2014, 35% des Français auraient déballé un cadeau "décevant, inutile ou qu'ils possédaient déjà ". Ils étaient 8% en 2013... 300 millions dépensés sans faire plaisir au destinataire selon une étude TNS-Sofres pour eBay. Si près de huit personnes sur dix cachent leurs sentiments réels à la personne qui leur a offert le cadeau, ils sont tout de même 63% à juger normal de le revendre sur internet après les fêtes. Pour les 35-44 ans, c'est un geste normal. En effet, près d'une personne interrogée sur cinq prévoit déjà de le faire avant même d'avoir déballé ses cadeaux. Une fois l'objet revendu, 42% des sondés se rachètent un autre cadeau, tandis que la moitié des jeunes âgés de 25 à 34 ans préfèrent garder l'argent.

Chaque année, sur les sites de vente d'objets entre particuliers (eBay, Le Bon Coin, Mondebarras) les premiers cadeaux de Noël "indésirables " sont remis en vente dès le 25 décembre...Devrait-on rétablir la lettre au Père Noël pour les adultes ?

(Le papier cadeau anti esprit de Noël est téléchargeable sur Golem13)

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche