Recherche

La guerre des prix est déclarée

Publié par le | Mis à jour le
La guerre des prix est déclarée

Moins les Français dépensent, mieux ils se portent : c'est le constat dressé par Kantar World Panel. Pour autant, le marché des PGC résiste encore à la morosité ambiante.

  • Imprimer

Quand les indicateurs économiques étaient encore au vert, les ventes de produits de grande consommation enregistraient des progressions de l'ordre de 4%. Les industriels ont connu de tels chiffres avant la crise de 2008... Et en gardent un brin de nostalgie. En 2014, la "grande conso" a dû se contenter d'un maigre + 0,7% (exactement comme l'évolution démographique) et, en valeur, d'un + 0,8%. "C'est la plus faible croissance enregistrée depuis sept ans", souligne Gaëlle Le Floch, strategic insight director chez Kantar Wold Panel. La faute à la crise? Pas vraiment, même si 22 % des consommateurs interrogés par Kantar affirment privilégier les promotions dans les rayons des supermarchés. Un vrai sujet pour les marques et les distributeurs, qui vient d'inspirer Kantar World Panel, lequel a noué un accord avec A3 distrib, spécialiste de la pige prospectus, afin de mettre au point deux nouveaux outils, Promo Vision et Promo Advisor, permettant de mesurer l'impact de la promo dans les performances des produits.

Quelques chiffres

- 66% des adeptes du drive estiment qu'il leur offre un gain de temps, et 45% une souplesse horaire.

- 76% des Français (- 8 points vs 2013) ont confiance dans la qualité des produits alimentaires.

- En 2014, la PDM du drive, sur les PGC, oscillait entre 3,7 et 4,2% selon les périodes.

- Les Français ont trois attentes: la qualité, le gain de temps et la proximité

- Le gaspillage est dans le collimateur des consommateurs ! 8 Français sur 10 se disent préoccupés par la question.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter l'article suivant: La qualité, le levier pour sortir de la guerre des prix

Christelle Magaud