MENU
Recherche

[Étude] La transformation digitale: freins et solutions

Publié par le - mis à jour à
[Étude] La transformation digitale: freins et solutions

Les résultats de l'étude Tips Tank sont tombés : les entreprises de taille intermédiaire ont entamé leur révolution digitale, mais les freins sont encore bien présents. Détail des obstacles à surmonter, et surtout, des solutions pour y parvenir.

La première édition de l'étude "Les ETI et l'Innovation Digitale : comprendre les freins pour mieux les lever"(1), réalisée pour l'agence digitale Tips tank par Limelight Consulting, a livré ses conclusions. Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) sont unanimes: le digital aura un fort impact sur "le coeur du réacteur de l'entreprise : son business model", explique Jean-Baptiste Herman, cofondateur de Tips tank, lors de la présentation des résultats de l'étude à l'UDA (l'Union des Annonceurs) le 2 décembre.

Un processus enclenché, mais anxiogène

Si pour plus de 60% des entreprises, la transformation digitale est un processus en cours, il reste néanmoins anxiogène, long à mettre en oeuvre et nécessiterait des moyens conséquents. Près de deux interrogés sur dix s'avouent même en retard sur une nécessite qu'ils sont pourtant identifiée.

Pour accomplir au mieux leur transformation digitale, 61% des entreprises de plus de 1000 salariés sont entourées d'experts, un pourcentage qui tombe à 29% dans les PME. Ces dernières ont plutôt développé cette expertise en interne, sans doute en raison de contraintes budgétaires.

Plus une entreprise s'entoure d'experts, plus elle redoute l'arrivée de nouveaux arrivants de type start-up, susceptibles de disrupter leur marché et de mettre en danger leur business model. Un résultat moins paradoxal qu'il n'y paraît : "Les entreprises les mieux armées sont aussi les plus informées. Les experts sont en veille permanente, et du coup, sont plus