Recherche

[Tendance] L'achat en direct monte en puissance

Publié par le | Mis à jour le
[Tendance] L'achat en direct monte en puissance

Plus d'un tiers des Français achète directement auprès des fabricants. Un comportement qui change la donne pour les distributeurs. Explications, chiffres à l'appui.

  • Imprimer

L'achat en direct progresse. En effet, 38% des Français déclarent passer commande directement auprès d'un fabricant, selon une étude réalisée par JDA Software Group. La raison de cet engouement? Le prix pour 53% des sondés et une meilleure expérience d'achats pour 40%. Mais pas que... La garantie du produit (29%), la disponibilité des articles (26%), le support après-vente (23%) et le choix (21%) expliquent également la montée en puissance de l'achat direct. Si le phénomène touche tous les secteurs, les biens de décoration et d'ameublement (46% des sondés déclarent opter pour l'achat en direct), l'habillement (35%) et les biens électroniques (33%) sont les plus concernés.

La personnalisation, une menace pour les distributeurs

Ce comportement d'achat risque de monter en puissance. Face aux distributeurs, en effet, les industriels disposent d'un atout de taille puisqu'ils ont la capacité de pouvoir proposer aux consommateurs des produits personnalisés. Une tendance encore peu exploitée - 10% seulement des Français ont acheté, au cours des 12 derniers mois, des produits personnalisés - mais qui pourrait répondre à une réelle demande : 32% des répondants ont indiqué que la personnalisation pourrait les inciter à acheter directement auprès du fabricant.

Les distributeurs, un modèle mature

Dès lors, comment les distributeurs peuvent-ils se positionner face à ce phénomène de désintermédiation? Grâce à leur expertise et surtout leur maturité. En effet, la distribution a largement transformé ses process pour être présente sur tous les canaux, avoir de bons niveaux de stocks, proposer des options de livraison multiples. Une stratégie sur laquelle les fabricants doivent encore progresser. Ainsi, pour 35% des répondants, l'absence d'options de livraison ou de retraits adaptés à leurs besoins constitue à frein pour acheter directement auprès des fabricants. De même, le manque de disponibilité des stocks est un élément frustrant pour 41% des répondants.

Autre force des distributeurs : leur connaissance clients. Et, là aussi, dans ce domaine, les fabricants ont des progrès à faire. En effet, seulement 36% des Francais qui ont acheté en ligne auprès des fabricants au cours de l'année 2015 estiment que les fabricants ont fait bon usage de leurs données en leur proposant des offres ciblées notamment.

Enfin, la présence des distributeurs sur le digital est bien établie, quand celle des fabricants est à améliorer. Ainsi, 72% des Français qui ont effectué un achat en direct l'avait fait en magasin et 47% en ligne.

Et en Europe?

Nos voisins européens n'échappent pas à cette tendance. YouGov Pic a également analysé les comportements d'achats chez les Britanniques, les Allemands et les Suédois. Ainsi, environ 30% déclarent acheter davantage en direct qu'il y a cinq ans. Sans surprise, les raisons qui les incitent à se rendre directement chez le fabricant sont, avant tout, le prix (pour 62%), la disponibilité (39%), la garantie (32%) et la choix (31%).

Méthodologie

Enquête menée en ligne, réalisée par JDA Software Group, sur un échantillon représentatif de 6146 personnes (Royaume-Uni : 2083; Allemagne : 2025; France : 1029; Suède : 1009).