MENU
Recherche

[Rencontre] Estelle Duval : " Nous comprenons mieux les usages différenciés de tous les écrans "

Publié par le - mis à jour à
[Rencontre] Estelle Duval : ' Nous comprenons mieux les usages différenciés de tous les écrans '

Médiamétrie accompagne l'évolution des usages en intégrant les tablettes à sa mesure Internet Global. D'autres changements vont suivre sur l'audience télé.

  • Imprimer

" Au-delà des progressions mono-écrans, 2014 a été marquée par une nouvelle hausse des usages combinés entre écrans ", affirme Estelle Duval, directeur de Médiamétrie//NetRatings et du département Internet de Médiamétrie. Selon l'étude L'année Internet 2014 de l'institut de mesure d'audience, la France comptait l'an dernier 43,8 millions d'internautes (+1,5% en un an). Plus d'un Français sur deux (55,7%) est désormais mobinaute (+6 points vs 2013), tandis que la tablette a séduit 29,1% des internautes (+7,2 points).

" Chez les 15-24 ans, les exclusifs mobiles sont devenus 3,2 fois plus nombreux en un an ".

Entre novembre 2012 et 2014, le nombre d'internautes utilisant chaque mois l'ordinateur et de smartphone est passé de 39,9 à 43,2 millions de personnes (+8%). Ceux qui utilisent les deux écrans ont progressé de 20,2 à 30,1 millions d'utilisateurs. Cette montée en puissance des communs s'est faite aux dépens des exclusifs fixes, qui ont diminué de 18,4 à 11,2 millions.

Les exclusifs mobiles sont passés, sur la période, de 1,2 à près de 2 millions. " Chez les 15-24 ans, les exclusifs mobiles sont devenus 3,2 fois plus nombreux en un an ", note-t-elle. La vidéo, qui fait partie des usages favoris des internautes, se regarde, elle aussi, sur tous les écrans. En 2014, 10,2 millions d'internautes ont regardé quotidiennement des vidéos on line. Ils y consacrent en moyenne 29 minutes sur les 1h44 passées par jour sur Internet.

" Ces évolutions montrent que l'on a besoin de suivre l'usage individuel par écran mais aussi sur le multi-écrans. Pour que les annonceurs puissent communiquer et toucher les cibles qui les intéressent, il faut comprendre les usages différenciés de tous ces écrans ", poursuit Estelle Duval.

Vers une audience TV sur 4 écrans

Depuis début 2015, Médiamétrie a fait évoluer sa mesure d'audience Internet multi-écrans. Les premiers résultats de l'Internet Global 3 écrans (ordinateur fixe, smartphone et tablettes) seront rendus publics début avril. Au deuxième semestre, les panels de l'Internet Global seront fusionnés avec ceux du Médiamat.

" Nous disposerons alors d'une mesure d'audience télé 4 écrans, incluant l'ordinateur, le mobile et la tablette.Les panels single source resteront clés dans le cadre de l'Internet Global, mais nous disposerons aussi de données exhaustives issues d'une seule méthodologie, d'une même nomenclature et d'une chaîne de traitement unifiée. L'objectif d'atteindre un panel bi et tri-médias de 3000 individus, ce qui sera une première mondiale, souligne-t-elle. Nous pourrons mesurer les combinaisons entre écrans, les transferts d'audience, les cibles et les catégories de sites concernées... En identifiant l'apport respectif de chaque écran, nous pourrons mettre en perspective les stratégies marketing des différents acteurs. "

Le parcours d'Estelle Duval en quelques dates :
2003 : Consultante marketing chez Nielsen
2005 : Chargée du développement de l'access panel Ciao.fr chez Greenfield Online
2006 : Rejoint Médiamétrie//NetRatings, filiale de Médiamétrie et de Nielsen, au poste de directeur marketing et développement
2011 : Directeur de Médiamétrie//NetRatings
2014 : Nommée également directeur du département Internet de Médiamétrie, elle intègre le comité de direction

Suivez-la sur @mediametrie



Christine Monfort