MENU
Recherche
}

Marketing olfactif : quand les marques se mettent au parfum

Publié par le | Mis à jour le
Marketing olfactif : quand les marques se mettent au parfum

Longtemps délaissé par les marques, l'utilisation de l'odorat comme levier marketing se développe de plus en plus. Ses domaines d'applications sont variés, et son efficacité, démontrée. Décryptage avec Stéphane Arfi, de la société Emosens.

A l'heure de la révolution numérique et du marketing digital, quel est l'intérêt pour une marque de s'intéresser aux narines de ses consommateurs ? " C'est le sens qui est le moins exploité d'un point de vue commercial et marketing, alors que c'est le premier sens qui se développe chez l'homme, celui qui reste le plus longtemps en mémoire et qui génère le plus d'émotions ", répond Stéphane Arfi, fondateur d'Emosens, une société créatrice de parfums et spécialisée dans le marketing olfactif.

L'odorat influe en effet sur le comportement. Philip Kotler, père du concept du mix marketing - les fameux " 4 P " - décrivait en 1973 dans son ouvrage "Journal of retailing" le poids de l'atmosphère sensorielle dans la décision de l'achat. S'il est difficile de relier avec précisions l'utilisation d'un parfum avec des résultats économiques, il est en revanche certain