MENU
Recherche

Les 10 idées marketing à ne pas rater cette semaine (16-20 février)

Publié par le - mis à jour à
Les 10 idées marketing à ne pas rater cette semaine (16-20 février)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations marketing percutantes. Au menu cette semaine : le déclin de la photo sur Facebook, des dominos de tweets et des ombres Disney.

1. L'ère du marketeur digital

Chris Horton, stratégiste digital à Synecore, agence américaine de marketing digital, explique sur le site Social Media Today pourquoi c'est actuellement le bon moment pour être un marketeur digital. Les raisons selon lui : l'essor du digital dans la fonction marketing, le challenge actuel de créer une expérience client efficace grâce au digital, plus facile à dire qu'à faire, ou encore le besoin de plus en plus grand en nouvelles compétences digitales (big data, web analytics, social media...).

A lire sur Social Media Today : http://www.socialmediatoday.com/marketing/2015-02-17/why-its-good-time-be-digital-marketer

2. Brand content : les 5 étapes d'une stratégie de promotion intégrée

Brand content et promotion vont de pair : on ne peut pas créer du contenu et attendre que les clients le trouvent. Le blog Marketing de HubSpot propose 5 étapes à suivre pour mener une stratégie de promotion intégrée et pertinente. Parmi elles : trouver le bon mix entre owned, paid et earned media, identifier son audience cible ou encore bien planifier sa campagne.

A lire sur le blog Marketing de HubSpot : http://blog.hubspot.com/marketing/how-to-make-the-most-of-your-content

3. La vidéo native sur Twitter attire peu les marques

Trois semaines après l'arrivée des vidéos natives sur Twitter, le site Marketing Land n'a trouvé qu'une grande marque à avoir testé cette nouvelle fonctionnalité : la marque de détergent à lessive Tide, qui a publié de courtes vidéos de la Fashion Week à New York. Les vidéos natives sont pour l'instant surtout utilisées pour des sessions de questions/réponses avec des entrepreneurs ou des célébrités. Les marques ne semblent pas encore prêtes à abandonner leurs modes de publication habituelles de vidéos sur