MENU
Recherche
}

[Journée des études] François Laurent: "le service études est celui qui connaît le mieux le consommateur"

Publié par le - mis à jour à
[Journée des études] François Laurent: 'le service études est celui qui connaît le mieux le consommateur'

François Laurent, coprésident de l'Adetem, qui organise la Journée nationale des études avec l'Union des annonceurs, envisage l'année 2016 sous les meilleurs auspices. À condition que les professionnels endossent pleinement leur nouveau rôle de découvreurs de tendances.

À l'occasion de la Journée nationale des études, qui se déroulera à Paris le 21 janvier 2016, François Laurent, coprésident de l'Adetem, revient sur les grandes tendances du secteur des études et la nouvelle place de celui-ci au sein des entreprises. L'événement est organisé conjointement par l'Adetem et l'UDA (l'Union des annonceurs).

  • De nouvelles méthodologies d'étude sont-elles apparues en 2015 ou verront-elles le jour en 2016 ?

François Laurent : Il ne s'agit pas de nouvelles méthodologies d'études à proprement parler, mais plutôt de nouvelles grandes tendances liées à l'appréhension du consommateur. En effet, alors que nous nous bornions auparavant à l'interroger, nous nous efforçons maintenant d'aller vers la cocréation. Une conférence sur ce thème, intitulée "Études et cocréation, collaboration" et animée entre autres par Thierry Spencer (directeur associé de Sens du client), aura lieu sur ce thème lors de la Journée nationale des études.
Les professionnels des études mettent en place différentes stratégies de collaboration avec le client final. L'une d'elles, employée par les annonceurs, est la constitution de communautés de consommateurs. Il importe donc d'adapter le mode d'interaction et de transformer l'interrogation en dialogue. En parallèle, les notions