Recherche

Google : société la mieux perçue au monde

Publié par le | Mis à jour le
Top 10 companies in the FutureBrand Index 2015
Top 10 companies in the FutureBrand Index 2015

Google, Apple et Microsoft. C'est le trio des entreprises les mieux perçues au niveau mondial selon FutureBrand Index 2015.

  • Imprimer

Pour la deuxième année, Google arrive en tête de la liste des sociétés les plus importantes à l'échelle mondiale, classement reposant sur les estimations du public, devançant ainsi Apple et Microsoft d'après l'étude FutureBrand 2015 (1). Cette étude est une mesure annuelle réalisée par la société de conseil en gestion de marque FutureBrand. Elle traite de la façon dont les 100 premières sociétés mondiales PwC (2) sont perçues via un ensemble de 18 critères. Le score moyen de perception d'une société détermine sa position dans l'étude et agit tel un indicateur permettant de mieux comprendre ses prospects, en complément de sa capitalisation boursière.

Tom Adams, directeur monde de la stratégie chez FutureBrand décrypte dans un communiqué " la surveillance des perceptions, à l'image de la surveillance frénétique exercée sur le cours des actions, est une priorité. Parce qu'elles réagissent aux tendances de la société dans son ensemble, les perceptions offrent une certaine vision et, dans de nombreux cas, semblent entrer en contradiction avec le verdict du marché. C'est pour cette raison qu'il ne suffit pas de dresser un classement des 100 premières sociétés mondiales ou même d'occuper la première place de votre catégorie en termes de perception. Les entreprises doivent avoir pour objectif de figurer parmi les marques d'avenir car seules ces dernières susciteront la préférence, conférant un réel avantage concurrentiel. Celgene, SABMiller, Actavis, Altria et Ping An méritent une mention spéciale en tant que nouveaux venus dans le top 100 mondial et marques d'avenir. Mais beaucoup d'autres sociétés sont sur le point de bénéficier elles aussi du statut de marque d'avenir, à condition qu'elles atteignent l'équilibre entre les raisons d'être de leur marque et l'expérience consommateurs qu'elles proposent ou qu'elles travaillent sur les faiblesses de perception qu'elles enregistrent sur les critères clés. "


Le Top 3


Sur les milliers de personnes interrogées dans le monde, près de la moitié (48 %) estime que Google possède, dans l'ensemble, les 18 critères. La société se distingue notamment par des scores élevés dans les domaines suivants : cohérence (51 %), plaisir (54 %), authenticité (50 %), innovation (54 %) et caractère indispensable (50 %). Sur ces critères, Google devance également Apple. Néanmoins, depuis 2014 son score a chuté, même si la société occupe encore le haut du tableau avec une moyenne de 51 %. Cette année, Google a principalement cédé du terrain sur la question du Purpose - soit la " raison d'être de la marque " - affichant tout de même un respectable 25 % contre 60 % l'année dernière.


Apple, qui arrive seconde avec un score moyen de perception à la baisse de 45 % (contre 48 % en 2014), se classe mieux et devance Google en termes de leadership éclairé (52 %), d'individualité (54 %) et de confiance (51 %). La société chute sensiblement sur le caractère indispensable (50 % en 2014, 36 % en 2015). Microsoft, qui a cédé sa deuxième place au profit d'Apple cette année, affiche un score moyen de 43 % (contre 48 % l'année précédente).


Les critères cumulés de l'étude ne révèlent pas d'amélioration

Les 100 premières sociétés ont renforcé leur capitalisation boursière de 8 % pour passer à 16,245 trillions de dollars US, mais leurs efforts pour améliorer la perception de leur organisation par les investisseurs ne se sont pas traduits par une meilleure image auprès d'une audience plus large. En cumulant tous les critères, les perceptions des 100 premières sociétés mondiales ne sont pas, dans l'ensemble, statistiquement et notablement meilleures qu'en 2014, avec un score moyen situé autour de 25 %. En outre, les perceptions individuelles des sociétés ne sont toujours pas influencées par leur capitalisation boursière, ce qui vient confirmer la mise en évidence d'un " écart de capitalisation " entre les positions des sociétés dans les deux classements de l'étude de 2014 et pouvant être interprété de manière positive ou négative.


Marque d'avenir ...

Un nombre moins important de sociétés (les 21 premières contre 22 l'année dernière) bénéficie du statut de " marque d'avenir ". Ce statut atteste que ces sociétés ont atteint un seuil en matière de perceptions qui les distingue aux yeux de leurs prospects. Ainsi, les personnes ont davantage tendance à vouloir travailler pour ces sociétés ou acheter leurs produits. Ces facteurs influent sur la solidité de l'organisation sur le long terme. À titre d'exemple, la moitié des personnes interrogées a déclaré vouloir travailler pour Apple, contre une moyenne de 25 % pour toutes les autres sociétés en 2015. 51 % ont déclaré vouloir acheter des produits et des services Microsoft, contre une moyenne de 32 % en 2015.


Autres conclusions


1) Secteurs

Les sociétés du domaine de la santé sont celles affichant les meilleurs résultats en 2015, avec une augmentation en termes de perception de 4 %, faisant passer le secteur à la deuxième place des secteurs les mieux perçus dans l'ensemble (avec un score moyen de 29 %) ; Novo Nordisk est la seule gagnante parmi les plus importantes entreprises (jusqu'à 10 %, atteignant la 23ème position). Les sociétés du domaine de la santé affichent également les meilleurs résultats en tant que marques d'avenir, avec 5 d'entre elles classées dans le top 21, contre deux seulement en 2014 ; AbbVie est la tête d'affiche avec sa cinquième position. La technologie, même si elle représente toujours le secteur phare, n'a pas connu d'amélioration en termes de perception, restant à 33 %. À l'inverse, l'industrie du pétrole et du gaz et celle de la finance, qui figurent pourtant parmi les secteurs aux plus faibles performances, ont enregistré un léger rebond de 2 %, soit 19 % et 22 % respectivement.

2) Pays

Les dix entreprises chinoises figurant parmi les 100 premières sociétés mondiales affichent des progressions importantes de 6 % en moyenne en termes de perception (passant à 23 % en moyenne et se classant 13e sur 18 pays). Deux d'entre elles ont intégré la catégorie marques d'avenir pour la première fois : Ping An et Tencent, toutes deux bénéficiant de la même force de perception que Facebook (33 %). Les 53 sociétés américaines restent stables à 27 % tout en cédant du terrain au profit des autres pays (chutant de la 5e à la 8e place du classement des pays basé sur la perception). Alors que les huit sociétés anglaises sont en progression de 3 % en moyenne et qu'une entreprise anglaise obtient le statut de marque d'avenir pour la première fois (SABMiller), le Royaume-Uni se classe parmi les quatre pays les plus mal classés (15e position).


Critères : quelques exemples

- Société la plus forte / société la plus faible sur la confiance : Apple (51%) et Comcast (13%).

- Société la plus forte / société la plus faible sur l'histoire : Walt Disney (64%) et British American Tobacco (13%).

- Société la plus forte / société la plus faible sur l'individualité : Apple (54%) et Wells Fargo (7%).




L'intégralité du rapport " Étude FutureBrand " est disponible ici :



Démarche et méthodologie

La liste des sociétés faisant l'objet de l'étude est issue du rapport PwC des 100 premières sociétés mondiales par capitalisation boursière du 31 mars 2015. 3 004 personnes dans 17 pays du monde (États-Unis, Canada, Brésil, Argentine, Mexique, Royaume-Uni, Allemagne, France, Russie, Turquie, Afrique du Sud, EAU, Inde, Chine, Thaïlande, Japon et Australie) ont été interrogés. Les personnes interrogées ne sont pas exclusivement issues d'un " public éclairé " composé d'individus ayant des connaissances sur des sociétés en question, mais également des professionnels, notamment des hauts dirigeants et des directeurs. Ce point est essentiel, notamment pour les questions relatives aux grandes organisations, car il s'agit d'un sujet relativement peu connu du grand public. Les personnes ont été interrogées sur ces sociétés à partir du modèle exclusif d'associations de marque de FutureBrand, ainsi que d'une série d'autres facteurs, et ont été invitées à formuler leurs réponses via des choix multiples et des éléments qualitatifs. Les données recueillies servent de point de départ à notre analyse qualitative dont le but est d'élaborer un nouveau classement des sociétés basé sur leur perception à travers 18 caractéristiques liées aux dimensions de " raison d'être de la marque " et " d'expérience vécue par le consommateur " .


(1) FutureBrand

Présent au sein de 20 marchés internationaux, FutureBrand (Groupe Interpublic) est un réseau d'agences conseil en création et déploiement de marques dont la mission est de construire et d'inscrire dans le futur des marques fortes, imaginatives et émotionnelles. Parmi nos références : Accor, Barclays Premier, Barilla, Intel, London 2012, Nestlé, Nespresso, Nike, Remy Martin.


(2) PwC

FutureBrand travaille en étroite collaboration avec la division Marchés de capitaux de PwC au Royaume-Uni, qui a gracieusement fourni son classement 2015 des 100 premières sociétés mondiales par capitalisation boursière comme point de départ pour ses recherches et son rapport. Le rapport et ses conclusions sont le fruit de l'expérience et de l'expertise de la division Marchés de capitaux. Toutefois, FutureBrand est à l'origine des avis, opinions et données issus de cette recherche, sauf indication contraire.

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche
Elu Produit de l'Année 2017

Elu Produit de l'Année 2017

Elu Produit de l'Année 2017 Elu Produit de l'Année 2017

Organisée par la société Produit de l'Année France, cette nouvelle édition dévoilera le palmarès des produits élus au titre de l'année 2016 [...]

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

La société d'études média combine des données user-centric et site-centric pour mieux appréhender l'Audience Internet Mobile qui représentait [...]

Programmatique-data : un couple qui matche

Programmatique-data : un couple qui matche

Programmatique-data : un couple qui matche

Encore perçu comme un mode d'achat média low cost, l'achat média programmatique, qui ne cesse de se développer sur le marché français, offre, [...]

La matrice des valeurs croisées©

La matrice des valeurs croisées©

La matrice des valeurs croisées©

La matrice des valeurs croisées© permet d'évaluer les composantes du produit selon deux points de vue : la valeur perçue par le client et le [...]

La Relation Client du e-commerce, vue du client.

La Relation Client du e-commerce, vue du client.

La Relation Client du e-commerce, vue du client.

Comment la Relation Client des e-commerçants est-elle perçue des consommateurs ?La société viavoo, spécialiste de la Voix du Client, dévoile [...]