MENU
Recherche

Le Darkplanneur milite pour un luxe postdigital

Publié par le | Mis à jour le
Le Darkplanneur milite pour un luxe postdigital

Pour le planeur stratégique de Publicis Et Nous, Éric Briones, alias Darkplanneur, le luxe n'a pas peur du digital. Néanmoins, les acteurs du secteur sont sur la corde raide : il leur faut conserver une logique de rareté et élargir leur magie à tous les points de contact.

Le luxe bashing, organisé par les acteurs du digital, est "l'ennemi numéro un de la tranquillité du secteur." C'est par cette attaque frontale qu'Éric Briones, plus connu sous le nom de Darkplanneur, ouvre son dernier opus (Luxe et digital) consacré à son secteur fétiche. Le directeur du planning stratégique de Publicis Et Nous dénonce un "lobbying organisé par des pure players" bien décidés à s'attaquer aux clauses de distribution sélective des marques de luxe. En invoquant le retard de ces dernières sur le Net (notamment sur la vente en ligne, l'expérience client et la communication omnicanales) les e-commerçants militent pour obtenir le droit de vendre leurs produits à forte valeur ajoutée.

Pour le Darkplanneur, le luxe est "postdigital" et ne s'embarrasse pas d'une prétendue frontière entre les touch points numériques et les points de vente physique. Sauf que les marques prestigieuses ne veulent pas d'un espace digital au rabais. Exit les sites web sur fond blanc