Recherche

[Billet] Algorithme, ou la métamorphose d'un mot

Publié par le | Mis à jour le
[Billet] Algorithme, ou la métamorphose d'un mot

"Sens dessus dessous" : dans ce nouveau RV bimensuel, la spécialiste du langage Jeanne Bordeau analyse le sens et le poids (marketing) des mots.

  • Imprimer

Au début, une affaire de matheux

Avant Internet, qui se souciait des algorithmes ? Euclide, Descartes, Leibnitz... Seuls ceux qui s'intéressaient au calcul et à ses procédés avaient domestiqué ce mot. Un terme qui additionne le grec ancien signifiant "nombre" et le nom d'un mathématicien perse !

Et l'affaire du matheux devint magique

Aujourd'hui, le bon algorithme rend milliardaire. D'ailleurs, Google indique sur son site corporate : " les algorithmes sont des programmes informatiques." Des programmes capables de repérer dans la multitude du Net les indices dont vous avez besoin ! Google retouche son algorithme " secret" et abracadabra... Il déniche les sites adaptés à notre mobile.

Facebook secoue lui aussi son algorithme. Bref, quand un géant de la Silicon Valley toilette son dispositif algorithmique, il change les règles du jeu ! Il impose aux concurrents d'en faire autant !

Google vend 4,5 millions de mots-clés par heure

L'algorithme devient une méthode de classement pour les moteurs de recherche et autres utilitaires de la toile. Ce classement repose sur des mots qui ont plus de valeur que d'autres. Ils sont achetés par les marques ! Frédéric Kaplan, professeur à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, parle de "capitalisme linguistique".

Google vend 4,5 millions de mots clés par heure. Et l'algorithme Moss fabrique automatiquement une fable en fonction de la morale que vous voulez atteindre.

Alors, l'imagination humaine a-t-elle encore le pouvoir de défier les algorithmes ?

D'autres mots ? Du même auteur, découvrez, ou relisez, Influence et Désilotage.


L'auteur : Jeanne Bordeau est la créatrice d'un bureau de style en langage, l'Institut de la Qualité de l'Expression, auquel des entreprises françaises et internationales confient des missions de diagnostic et de création en langage.
À l'origine d'inventions et de méthodes déposées à l'INPI (Charte sémantique, École de rhétorique, Baromètre de mesure de la qualité de l'écrit...), Jeanne Bordeau est aussi conférencière, enseignante à la Sorbonne et au MBA ESG stratégie de communication digitale (MSCD). Artiste, elle expose des tableaux de mots qui créent, chaque année, un observatoire de tendances linguistiques.
Suivez-la sur Twitter @JeanneBordeau
Et sur son blog institut-expression.com



Jeanne Bordeau, fondatrice et directrice de l'Institut de la qualité de l'expression